Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le dernier membre du pentagramme à se placer était Jupiter. Il est sorti du quadrangle depuis le début de l’an et atteindra sa destination en janvier 2013 complétant ainsi la forme pentagonale Pluton-Neptune-Uranus-Saturne-Jupiter. C’est à cette formation d’alignements qu’était due la grande chaleur de l’été. C’est cette formation et ses résidus qui seront la grande cause des évènements des prochaines années.

 

La polarisation des températures va se poursuivre. L’automne apportera un froid précoce et des pluies robustes. Des zones inondées vont continuer à côtoyer des zones atteintes par la sécheresse. La démarcation de ces zones est assez précise et bien qu’il y aura des variations et un lent glissement vers l’est, l’impact ne changera pas avant encore quelques années et sera la cause de la famine qui va se poursuivre. Faites vos réserves.

 

Mercure est à 30 minutes du Soleil et commence déjà à faire sentir son effet. Il passera derrière le soleil et engendrera quelques crimes de fous particulièrement dans les zones périphériques de la trace de l’alignement sur la grande Amérique. Les crimes insensés reprendront un peu de vigueur jusqu’au 24. Les effets physiques seront moins importants que le précédent passage. Dépression passagère, humeurs et congestion des voies respiratoires à prévoir.

 

La bourrée de tremblements de terre va ralentir dans quelques jours, pour reprendre plus fort du 13 au 25, avant de retomber dans une accalmie relative.

 

Nous sommes actuellement dans l’alignement Uranus-Saturne-Mars pour encore deux semaines. Tant qu’il durera, les évènements de guerre au Moyen-Orient sont susceptibles de démarrer. Autrement la fenêtre suivante la plus propice s’ouvrira le 15 octobre. Comme j’estime que la guerre fait partie de la quinte royale, le cas échéant il faudra envisager une cascade d’évènements de l’agenda humain au rythme assez serré, coïncidant avec un agenda géoclimatique assez sévère.

 

Les élections fédérales américaines seront quant à elles, le 6 novembre. Pour un coup d’éclat capable d’emporter la poche d’indécis, quelques jours sont nécessaires à la cristallisation de l’opinion publique. Ils ont donc besoin d’un évènement catalyseur important dans les deux dernières semaines d’octobre. La crise financière.

 

Si vous planifiez sortir du pays en octobre et en novembre, soyez prêt à quitter immédiatement pour un retour en cas de crise financière quelque soit le transport utilisé. Anticipez une dégradation grandissante qui compliquera la situation chaque heure qui passe.

 

La crise financière est clé. Si elle se pointe dans un horizon immédiat, lancez tout de suite vos derniers préparatifs. Si je ne réponds pas à vos courriers, c’est que je serai occupé à faire la même chose.

source

Tag(s) : #Philosophie-réflexion

Partager cet article