Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeudi et vendredi dernier ont vu une fuite massive d'Europe: les capitaux ont fui, les bons du trésor italiens, espagnols, etc., vendus à toute hâte, bref ça sent le roussi. Les anglo-saxons ont même rajouté de l'huile sur le feu, encore, disant que si la BCE ne se met pas tout de suite à la planche à billets, eh bien c'en sera terminé de l'euro. "Either the ECB Prints and Germany Walks... or the EU Sees a Domino Debt Collapse Followed by Systemic Failure" dit par exemple Phoenix Capital Research. Et ils ne sont pas les seuls. Les Anglais ne veulent pas répondre à la demande de rejoindre l'euro d'Angela Merkel (sic). Ainsi, le DailyMail a titré: "Scrap the Pound and join the sinking Euro! German minister claims Britain WILL join single currency as Merkel tries to scupper OUR vote; The extraordinary comments by finance minister Wolfgang Schäuble come as David Cameron arrived in Berlin to meet Angela Merkel, pictured today". Seul Bruxelles décidera s'il faut endetter encore plus les Européens. Cela dit, la planche à billets a montré depuis 2008 qu'elle ne servait pas à grand chose à partir du moment où la confiance est rompue entre les banques. Et là, que ce soit ici ou à New York, grâce à MF Global, la situation est désespérée... On va voir exactement ce qui va se passer. Le Telegraph a titré: "The euro is a macro-economic weapon of mass destruction, it simply must be defused." !!! Enorme... Et voyez BlackRock: ils risquent d'être réduits en bouillie si les CDS sur les bons du trésor ne sont pas déclenchés: "Blackrock Bond Creditors European Central Bank Greece Ireland Italy Meltdown Portugal" un papier Reuters sur ZH. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article