Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Ségolène Royal : future ministre de l'Education ?

Publié par Brujitafr sur 7 Novembre 2013, 18:26pm

Catégories : #POLITIQUE

20 ans des Guignols de l'info - Ségolène Royal

Info ou intox ?

Ségolène Royal serait la mieux placée pour remplacer Vincent Peillon au ministère de l'Education nationale en cas de remaniement.

 

La rumeur, de plus en plus insistante d'une entrée de Ségolène Royal au gouvernement n'a rien d'extravagant. Avant même la constitution de l'équipe gouvernementale en mai 2012, son nom était évoqué pour le poste de ministre de l'Education nationale. Désormais, c'est Le Figaro qui rend publique la crainte des syndicats vis-à-vis d'un retour de Ségolène Royal au ministère de l'Education. Le quotidien, manifestement bien informé, croit savoir que la présidente du Poitou-Charentes pourrait remplacer Vincent Peillon assez vite, d'autant qu'une équipe serait déjà constituée autour d'elle. Le Figaro évoque le soutien de Pierre-Yves Duwoye, l'ancien directeur de cabinet de Vincent Peillon pour l'épauler en cas de remaniement. Par ailleurs, rue de Grenelle, plusieurs anciens collaborateurs de Ségolène Royal sont déjà aux côtés de Vincent Peillon, notamment Claude Coquart, ancien directeur adjoint de cabinet de la présidente du Poitou-Charentes lorsqu'elle était ministre de l'Enseignement scolaire.

Si les spéculations sur un retour de Ségolène Royal à l'Education nationale s'amplifient, ce n'est pas un hasard. Les rumeurs d'un remaniement gouvernemental sont de plus en plus persistantes. Celui-ci pourrait intervenir avant les municipales prédisent certains proches de François Hollande. En outre, Vincent Peillon ne cache pas sa volonté de se présenter aux élections européennes dans quelques mois. Interrogé sur son départ éventuel du gouvernement le 13 octobre dernier sur BFMTV, le ministre a répondu : "On verra. [...] Si je peux continuer mon action pour l'école, je le ferais avec grand plaisir".

source

Commenter cet article

zelectron 07/11/2013 19:42


Ségolène peut toujours essayer au point où en est le gouvernement il n'y a plus rien à sauver !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<