Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exclusivité JSSNews : Certains l’appellent Louis Aliot. D’autres préfèrent dire Monsieur Marine Le Pen ou «Loulou la Purge » en raison de sa tendance à écarter ou limoger tous ceux qui ne sont pas de son avis.

Louis Aliot à son arrivée à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv - Crédit Rémy Marceau - JSSNews


Dans les faits, cela ne change rien, puisque le directeur de campagne de la Présidente du Front National est aussi son compagnon dans le privé. Ceci expliquant peut-être cela, on aimerait quand même bien savoir ce qu’il vient faire aujourd’hui en Israël, lors d’une visite qui n’a pas du tout été médiatisée, entourée du plus grand secret.


Selon des informations obtenues par JSSNews, Louis Aliot a décollé ce matin de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle pour Tel-Aviv. Plusieurs sources concordantes ont confirmé avoir vu le numéro deux du FN s’envoler pour l’Etat Juif à bord d’un vol de la compagnie nationale israélienne d’aviation El Al. Afin d’éviter toute fuite, il aurait acheté son billet ce matin quelques instants avant le départ. Louis Aliot a atterri à Tel-Aviv peu après 17 heures, dans l’anonymat le plus complet. Il était accompagné d’au moins une personne (un garde du corps ?). Une autre personne l’attendait à sa sortie dans le hall des arrivées. Un journaliste de JSSNews envoyé à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv confirme l’avoir vu sortir du terminal 3 à 18 heures précises.

Que vient-il faire en Israël ? Au nom de qui ? Qui doit-il rencontrer ?

Car si Marine Le Pen n’est pas la bienvenue pour le Ministère israélien des Affaires Etrangères, il n’en est pas de même pour son compagnon.

Louis Aliot (et son accompagnateur) à leur arrivée à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv. Crédit Rémy Marceau - JSSNews


Le FN, qui, après avoir tenté de séduire l’électorat « beur », essaie depuis plusieurs mois de récupérer l’électorat juif, pourrait réussir aujourd’hui un coup monumental si le “plan Alliot” fonctionnait. Dans la mesure où l’on peut imaginer qu’il ne vient pas pour reluquer les Israéliennes sur la plage de Tel-Aviv mais pour rencontrer des décideurs politiques, il serait bon de se demander qui a le courage de rencontrer ce représentant frontiste et la teneur de leur réunion.

Louis Alliot n’est pas un saint. C’est d’ailleurs un fin stratège politique. L. Alliot, c’est “l’homme à la beurette”. Organisateur de la campagne en 2007 qui s’affichait dans toute la France à grand coup de panneaux publicitaires. Mais Alliot, c’est aussi l’auteur du discours de Jean-Marie Le Pen à Valmy. Celui-là même où il drague les Arabes de France et où, entre les lignes, surgissent tous les poncifs du complot judéo-mondialiste :

« Et vous aussi, Français d’origine étrangère, je vous invite à nous rejoindre
[...]
De quel droit ces internationalistes de droite et de gauche nous contestent-ils l’usage de ce symbole, eux qui ont, par leur politique d’intérêt égoïste, ou par une naïveté conduisant à la même soumission, livré la France aux pouvoirs étrangers de l’immigration sauvage et de la mondialisation.
[...]
De quel droit ces gens-là, souvent issus des élites les plus illégitimes et les plus corrompues, nous contesteraient-ils l’accès à ce lieu ?
[...]
Eux qui ont trahi la Nation, son peuple et la République à Maastricht et ailleurs…
[...]
De quel droit ces internationalistes de droite et de gauche nous contestent-ils l’usage de ce symbole, eux qui ont, par leur politique d’intérêt égoïste, ou par une naïveté conduisant à la même soumission, livré la France aux pouvoirs étrangers de l’immigration sauvage et de la mondialisation.
[...]
De quel droit ces gens-là, souvent issus des élites les plus illégitimes et les plus corrompues, nous contesteraient-ils l’accès à ce lieu ?
[...]
Eux qui ont trahi la Nation, son peuple et la République à Maastricht et ailleurs…
[...]
De quel droit ces internationalistes de droite et de gauche nous contestent-ils l’usage de ce symbole, eux qui ont, par leur politique d’intérêt égoïste, ou par une naïveté conduisant à la même soumission, livré la France aux pouvoirs étrangers de l’immigration sauvage et de la mondialisation.
[...]
Oui, tous unis, gaulois, céfrans, ouvriers et entrepreneurs, paysans, pêcheurs et poètes, qui veulent apporter à la France leur courage et leur énergie »

Louis Alliot et sa compagne, Marine Le Pen, ont bien changé la décoration de la vitrine de leur boutique, mais ils y vendent toujours la même came ; le Front National d’antan et sa haine de tout ce qui n’est pas « français de souche ». D’ailleurs, Marine Le Pen n’a-t-elle pas déclaré lors d’une récente interview qu’elle ne reniait en rien l’héritage de son père ?

A ce jour, elle n’a jamais condamné ses dérapages verbaux.

Par Rémy Marceau et Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

source: JSSNews

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article