Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Christopher Stevens

Christopher Stevens

 

WASHINGTON – Que c’est dur de ne pas être indépendant ! La nouvelle Libye l’apprend à ses dépends. Ruinée, incapable d’assurer sa propre protection, administration absente, insécurité croissante, tous les prémices au chaos sont réunis. Ce soir, l’administration américaine est furieuse et tance les autorités libyennes à retrouver les coupables de l’attentat de Benghazi. Auparavant, ces dernières avaient annoncé avoir appréhendé les responsables de cet attentat pour rassurer leurs chefs américains. Or, il s’avère que ces gens étaient simplement des innocents et que les vrais responsables ont disparu après leur forfait qui a tué l’ambassadeur Chris Stevens et trois de ses compatriotes. 

Un responsable libyen a admis qu’ils ne seront probablement pas en mesure de trouver les assassins derrière l’attaque meurtrière au consulat américain à Benghazi, de la semaine dernière. Soupçonnant  la milice islamiste Ansar al charia, le porte parole du ministère de l’Intérieur Izzedine Fezzen a déclaré, la mort dans l’âme, que, la Libye n’a tout simplement pas le “pouvoir” pour retrouver les “terroristes” qui ont tué l’ambassadeur Christopher Stevens et trois autres Américains.

Le procureur général de Benghazi a enfoncé le clou en annonçant laconiqement  qu’ils n’ont pas le “savoir-faire ou la technologie appropriée pour faire une enquête.” Mais, les mêmes veulent juger Saif al-Islam. Cherchez l’erreur ! Le FBI sera chargé de l’enquête et, l’un des porte-paroles de la Maison Blanche, Jay Carney, a déclaré, que, l’attentat contre le consulat était une forme de terrorisme, alors que, hier, au cours d’un entretien avec Univision, le président Obama a expliqué qu’il ne sait toujours pas si l’attaque mortelle était un acte terroriste. La cacophonie se poursuit

 

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article