Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


SCANDALEUX ! MOSCOVICI semble mentir à la République ; à la Représentation Nationale et aux Citoyens selon la presse suisse.

Publié par Brujitafr sur 8 Avril 2013, 03:46am

Catégories : #POLITIQUE

SCANDALEUX ! MOSCOVICI semble mentir à la République ; à la Représentation Nationale et aux citoyens. Cet individu, ministre de l’Economie, n’aurait jamais adressé aux autorités suisses la requête de demande d’entraide administrative pour établir l’existence de comptes bancaires en suisse de Cahuzac.


Source. www.20MINUTES.CH, le 4 avril 13. Raphael Leroy.

 ‘Enquête menée a Genève enfonce encore Cahuzac’

'Le dossier en suisse pourrait rebondir. Le ministre de l économie, Moscovici affirme avoir reçu une réponse négative des autorités suisses le 31 janv 2013, à la suite d’une requête sur l’existence du fameux compte entre 2006 et 2013. Or, le 1er Procureur de Genève Mr Bertossa a assuré hier n’avoir pas eu connaissance d une quelconque demande émanant de ce ministère'.

Manifestement, Moscovici semble mentir outrageusement à la République et à la Représentation Nationale comme son compère Cahuzac, fidèles de l’écurie d Augias de leur démiurge DSQ.

Apparemment, la requête et la reponse des autorités suisses blanchissant soi-disant Cahuzac et faisant la une du JDD  n’existent pas,  ce qui explique pourquoi personne n'a pu voir de facto ni la fumeuse requête d’entraide administrative ni la réponse fantôme des autorités suisses.

Encore un coup sordide et pervers de l agence de communication d’Euro RSCG visant a désinformer pour manipuler et tromper éhonteusement l’opinion publique avec le concours des medias complices de cette forfaiture.

Le directeur Fouks de cette agence de communication RCSG de prédateurs  immondes infestant le pouvoir, est pote comme cochon depuis des décennies avec DSQ, Valls, Moscovici et Cahuzac.

Juste avant le scandale Cahuzac, Fouks s est envolé fissa pour de longues vacances dans le grand nord canadien.

La manipulation des foules est l’outil par prédilection des Dictateurs. Aujourd'hui, la France est une dictature rampante sous le joug de psychopathes à cravate cyniques et cupides au pouvoir qui sadiquement jettent des pans de notre société dans la misère noire et le désespoir..et encouragent l évasion fiscale s’élevant à 60-80 milliards d euro / an qui vole et ruine notre pays avec la complicité des vieilles et turpides classes politiques au pouvoir depuis 30 ans.

Naturellement, Moi Président, entouré de son pré-carré de repris de justice..Ayraut, Taubira, Désir et les autres ne sait rien..jamais rien des manquements et délits de ses affidés se prenant pour des demi-dieux arrogants, hautains, lointains déconnectés des réalités et  se situant au-dessus de la LOI COMMUNE .   source

Tous les commentaires

BRAVO à jolémanique !!!!

et MERCI pour cetrte information  particulièrement intéressante, qui va fait tomber des têtes !!!!!

A tous les anti-systèmes, serrons nous les coudes....et, proposons la TRANPARENCE et l'EGALITE de tous les français, notamment dans le monde du travail !!!

Gilbert Perrin

 

 

Jeudi 4 avril 2013 / WWW.20MINUTES.CH / Article de Raphael Leroy.

'L'enquete menée à Geneve enfonce encore Cahuzac'.

J  ai la version papier, je peux vs la communiquer en pj si vs me communiquez votre adresse mail ds la messagerie privée.

Commenter cet article

Dr Gernez 13/04/2013 03:58


Compte de Cahuzac en Suisse: Des questions restent en suspens sur le rôle de Bercy


Créé le
12/04/2013


 


POLITIQUE - Jeudi, les présidents des commissions des Finances ont rendu visite à Pierre Moscovici...


Pierre Moscovici a-t-il tout fait pour savoir si Jérôme Cahuzac avait eu un compte caché à l'étranger?
Au lendemain de l'enquête à Bercy des présidents UMP
des commissions des Finances du Parlement, plusieurs questions restent en suspens.


Pierre Moscovici savait-il?


Il a toujours nié avoir eu le moindre élément prouvant
la culpabilité de son ministre délégué au Budget. Mais Valeurs actuelles accuse jeudi le patron de Bercy et le directeur général des finances publiques Bruno Bézard d'avoir appris «avant
le 31 décembre» que Jérôme Cahuzac avait bien détenu un compte à la banque suisse UBS, grâce à une enquête lancée le 7 décembre. Les deux hommes ont démenti et Pierre Moscovici va porter plainte contre
l'hebdomadaire.


La démarche de Bercy était-elle jusitifiée?


Officiellement, la seule démarche entreprise par Bercy est régie par la convention fiscale franco-suisse entrée en vigueur en 2010: l'administration fiscale a adressé, le 24 janvier, une demande
d'entraide à son homologue helvétique pour savoir si Jérôme Cahuzac avait eu, entre 2006 et 2013, un compte à l'UBS. La réponse, parvenue à Paris le 31 janvier, est négative - de fait,
l'ex-ministre avait transféré ses fonds dans une autre banque.


«Les Suisses blanchissent Cahuzac», titrait le 10 février le Journal du dimanche, citant l'entourage du ministre de l'Economie et une source administrative à Bercy. Aujourd'hui, Pierre
Moscovici se défend d'avoir fourni cette information et accuse l'entourage de Jérôme Cahuzac. Mais certains dans l'opposition estiment qu'il a instrumentalisé l'administration pour innocenter son
ministre délégué.


Pourquoi n'avoir pas élargi la questioon à d'autres banques?


La direction générale des finances publiques, qui a formulé la requête, estime que la demande devait être ciblée pour obtenir une réponse de la Suisse. Et que seules étaient disponibles, pour
l'étayer, les révélations du site d'information Mediapart, qui citait l'UBS.


Mais les présidents des commissions des Finances du Parlement, le député Gilles Carrez et le sénateur Philippe Marini, tous deux UMP, affirment que la convention franco-suisse permettait de faire
porter la recherche sur l'ensemble des établissements bancaires en Suisse. Une interprétation que semblent confirmer les textes.


Pourquoi ne pas être remontés avant 2006?


Théoriquement, la France n'aurait pu avoir d'informations du fisc suisse portant sur une période antérieure à l'entrée en vigueur, en 2010, du traité de coopération. Elle a obtenu à titre
exceptionnel de remonter à 2006, sur la base du délai de prescription en droit français. Gilles Carrez reconnaît, dans un courrier adressé mardi au ministre, qu'il n'aurait pas pu remonter plus
loin dans le temps.


Pourquoi ne pas avoir interrogé Singapour?


Gilles Carrez et Philippe Marini insistent sur cette question, dans leurs courriers de jeudi à Pierre Moscovici. En effet, Mediapart a écrit dès le 4 décembre que les avoirs de Jérôme Cahuzac
avaient été transférés à Singapour en 2010 - c'était en fait en 2009, selon l'aveu du ministre déchu. Or la France et l'Etat asiatique sont liés depuis 2011 par un accord d'échange de
renseignements fiscaux. Et, selon un rapport publié jeudi par le forum fiscal mondial chargé d'évaluer les pratiques anti-fraude, Singapour répond d'ordinaire promptement et de manière «fiable»
aux requêtes qui lui sont adressées.


http://www.20minutes.fr/politique/1136455-20130412-compte-cahuzac-suisse-demarches-bercy-questions-suspens


PS moi non plus je retrouve plus l'original "L'enquete menée à Geneve enfonce encore Cahuzac" de toute façon moi c'est Moscovici qui m'intéresserait de voir s'enfoncer.

Brujitafr 13/04/2013 06:05



  relire


Les allégeances du
gouvernement français


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<