Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Go to fullsize imageSelon des sources françaises, citées par le journaliste vedette d'Al-Manar, Nidal Hamadé, Sarkozy a bel et bien prédit à Mustafa Abdeldjalil, qui se plaignait du non-soutien d'Alger au CNT, que «l'Algérie tombera dans un an». Nidal Hamadé affirme avoir puisé cette information dans des sources diplomatiques françaises, suite à une conversation qui a eu lieu entre le président français, Nicolas Sarkozy, et le président du Conseil de transition de la Libye, Mustafa Abdeljalil, et ce, à l'occasion de la visite de ce dernier en France. Le président français a affirmé à son hôte, qui se plaignait de l'Algérie : «Patientez et vous verrez ce qui va se passer en Algérie dans un an et l'Iran dans trois.» Des sources diplomatiques algériennes, questionnées sur le sujet, affirment que «le président français fera tout pour éviter que le 50e anniversaire de l'Algérie -1962-2012 - se passe comme Alger le souhaite. Il aura à cette date à faire une déclaration importante, présenter ses excuses pour les crimes coloniaux perpétrés en Algérie durant les 132 ans de colonisation et présenter certaines concessions à la partie Algérie, comme par exemple la restitution des archives, des restes de certains chefs de guerre, dont des crânes, ou d'autres parties du squelette sont encore en France. Et cela, Sarkozy, malgré le travail réalisé dans ce sens par l'administration française, ne le fera jamais. Il l'a dit et répété plusieurs fois, en aparté, comme en public. Aujourd'hui, la Libye peine à se relever. Sa victoire n'est pas encore consommée. Un chaos qui s'installerait, où Al-Qaïda qui y prendrait pied, fausseraient tous ses calculs et feraient de lui un piètre stratège, pour avoir fait le lit d'Al-Qaïda aux postes revenant à la France.
O. M.
Source Par Charlotte sceptix "Panier de crabes"
 Emeutes sanglantes en Algérie et en Tunisie
Tag(s) : #Présidentielles 2012

Partager cet article