Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous les vélos sont en état de marche?
L'Iran a les secondes réserves mondiales conventionnelles de pétrole brut avec approximativement 9% du pétrole mondial. (wiki)

Iran/sanctions: McCain félicite Sarkozy
AFP Publié le 23/11/2011 à 07:15

Le sénateur américain John McCain a félicité hier le président français Nicolas Sarkozy pour ses propositions de sanctions contre l'Iran afin de tenter de convaincre la république islamique de renoncer à son programme nucléaire.

"Nous applaudissons l'initiative du président français Nicolas Sarkozy de rassembler les pays dans le monde entier pour sanctionner la banque centrale d'Iran et suspendre les achats de pétrole iranien", indique le sénateur républicain dans un communiqué co-signé par le sénateur indépendant Joe Lieberman. "L'initiative de M. Sarkozy est l'étape suivante logique après les importantes sanctions annoncées hier (lundi) par l'administration Obama", poursuivent les élus.

"Nous espérons que le président Obama apportera le soutien entier des États-Unis à l'initiative Sarkozy, en travaillant avec nos alliés français, et d'autres partenaires dans le monde, pour viser la banque centrale et restreindre les capacités du régime iranien à produire des recettes de ses exportations de pétrole", ajoutent les élus.

La France a proposé avant-hier à ses partenaires de geler "dès à présent" les avoirs de la banque centrale et d'interrompre les achats de pétrole iraniens. Ces propositions françaises de "nouvelles sanctions d'une ampleur sans précédent" ont été adressées par lettre aux dirigeants de l'Allemagne, du Canada, des États-Unis, du Japon, du Royaume-Uni, ainsi qu'au président du Conseil européen et au président de la Commission européenne, a expliqué la présidence française dans un communiqué. La lettre a été rendue publique par l'Élysée avant-hier.

De son côté, l'administration Obama a annoncé avant-hier qu'elle avait imposé de nouvelles sanctions sur l'Iran, frappant en particulier les secteurs bancaire et pétrolier, et mis en garde tous ceux, de par le monde, qui font des affaires avec l'Iran.
Figaro
Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article