Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Barack Obama réconforte une sinistrée de Sandy, dans le New Jersey.

Barack Obama réconforte une sinistrée de Sandy, dans le New Jersey. L.DOWNING/REUTERS


Après avoir pris la mesure des dégâts causés par l'ouragan meurtrier Sandy dans le New Jersey, le président des États-Unis, Barack Obama, a assuré les citoyens éprouvés que le gouvernement leur offrira plus qu'une aide ponctuelle.

« Nous serons là sur le long terme », a affirmé M. Obama, accompagné du gouverneur de l'État, Chris Christie, dans un refuge de Brigantine, une ville près de 9500 habitants au sud de New York. « Nous ne tolérerons aucune bureaucratie. Nous allons faire en sorte que vous obteniez de l'aide aussi vite que possible », a poursuivi le président.

« Mon message principal est que le pays tout entier a vu ce qui s'était passé. Tout le monde sait à quel point le New Jersey a été durement touché. » — Barack Obama

Le chef de la Maison-Blanche a indiqué que pour l'heure, la priorité était de rétablir le courant. « Et dès que le courant sera rétabli [...] il y aura évidemment du nettoyage » à faire, a-t-il ajouté.

L'avion présidentiel Air Force One s'est posé vers 13 h à Atlantic City. M. Obama a été accueilli par M. Christie, avec qui il est monté dans l'hélicoptère présidentiel « Marine One », pour survoler la région afin d'évaluer les ressources nécessaires pour venir en aide à la population et réparer les infrastructures détruites.

Le président a décrété très tôt dans cette crise l'état de « catastrophe majeure » dans les États de New York et du New Jersey, ce qui lui a valu le soutien inattendu du très républicain gouverneur du New Jersey pour la manière dont il gère la catastrophe.

Habituellement très critique de l'administration Obama, Chris Christie soutenait jusqu'à tout récemment que le démocrate ne méritait pas d'obtenir un second mandat. Il semble qu'il se soit ravisé.

Questionné mardi sur cette soudaine sympathie pour Barack Obama, le gouverneur a expliqué que la campagne électorale était actuellement très loin dans l'ordre de ses priorités et que des questions beaucoup plus urgentes sont à régler au New Jersey.

Barack Obama, qui a interrompu sa campagne électorale lundi pour se concentrer sur cette crise majeure, devrait reprendre ses activités électorales jeudi. Son adversaire républicain, Mitt Romney, a pour sa part recommencé sa campagne mercredi en Floride.


La côte est se relève péniblement


Une femme contemple les débris de sa maison rasée par les flammes qui ont détruit plus de 80 maisons dans le quartier de Queens, à New York. Une femme contemple les débris de sa maison rasée par les flammes qui ont détruit plus de 80 maisons dans le quartier de Queens, à New York.  Photo :  AFP/STAN HONDA

Pendant ce temps, le nettoyage et le rétablissement des services essentiels progressent sur la côte est des États-Unis, où l'ouragan Sandy a causé la mort au moins 64 personnes.

Au moins 30 d'entre elles ont péri dans la ville de New York, où les eaux ont envahi les parties basses de la métropole, les voies souterraines et le métro. Ce dernier reprendra graduellement jeudi.

Remplis d'eau salée, les tunnels doivent d'abord être vidés, nettoyés et asséchés avant d'y rétablir le courant électrique, ce qui nécessitera beaucoup de temps.

Le métro est une infrastructure vitale au fonctionnement de la ville. Considéré comme le plus important en Amérique du Nord, le réseau est emprunté chaque jour par plus de 5 millions de personnes.

Quant au service d'autobus, il reprend graduellement dans les rues praticables. La circulation est néanmoins perturbée, les usagers du métro devant souvent utiliser leur voiture.

D'importantes pannes d'électricité persistent dans plusieurs quartiers de la ville et, dans le quartier Queens, des centaines de résidents ont découvert avec horreur des pâtés de maisons entièrement ravagées par les flammes.

Au total, plus de 500 000 foyers sont sans électricité, dont la moitié à Manhattan.

Les aéroports John F. Kennedy et Newark Liberty ont rouvert partiellement mercredi, mais de façon limitée. Celui de La Guardia devrait rouvrir graduellement à compter de jeudi.


Depuis dimanche, 19 500 vols ont été annulés dans les trois aéroports.

Des arbres brisés jonchent encore les rues de New York. Des arbres brisés jonchent encore les rues de New York.  Photo:  Carmine Galasso

Un million d'écoliers en congé forcé

Pour ce qui est des écoles, elles demeurent toutes fermées, de même que les parcs de la ville. Plus d'un million d'étudiants et d'élèves sont confinés à la maison jusqu'à nouvel ordre.

À Wall Street, l'activité boursière a repris après deux jours d'interruption consécutifs, du jamais vu à la Bourse de New York depuis 1888.

En ce qui a trait à la fête de l'Halloween, le maire Michael Bloomberg a annoncé que le traditionnel défilé dans les rues de la ville est annulé. Il a également fait appel au jugement des parents en ce qui concerne la collecte de bonbons dans les rues.

Le marathon de New York, qui doit avoir lieu dimanche, ne serait cependant pas annulé.


Durs lendemains au New Jersey


Scène de destruction sur les côtes du New Jersey. Scène de destruction sur les côtes du New Jersey.

La situation est cependant moins encourageante dans d'autres États, notamment au New Jersey, où Sandy a causé de lourds dégâts.

Dans des dizaines de villages côtiers, ont tentait toujours mercredi de déblayer les routes jonchées d'arbres, de poteaux électriques et de débris de toutes sortes.

Plusieurs villes sont aussi encore inondées tandis que des milliers d'Américains attendent de réintégrer leur domicile dans des centres d'hébergement.

Plusieurs d'entre eux ne pourront retourner chez eux en raison des dommages majeurs infligés par la tempête. La garde nationale a été déployée en renfort pour aider les citoyens à dégager les rues et maintenir les services essentiels.

Selon le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, plus de 2 millions de foyers sont toujours sans électricité dans l'État et il faudra compter encore plusieurs jours, voire une semaine, avant que les infrastructures électriques endommagées soient reconstruites.  Source

 

à lire aussi  : L'interrêt du buzz autour de l'ouragan Sandy, en période électorale, est de resserrer le peuple Américain autour de son Président, Obama sera réélu !

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article