Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

© Tom Wang

© Tom Wang
Le président des Caisses d'Allocations Familiales fait part de ses inquiétudes quant aux conséquences financières du retour de la semaine de 4 jours et demi. Cette réforme pourrait coûter " plusieurs centaines de millions d'euros " à la CAF.

Mesure unilatérale

La CAF devrait financer une partie des activités extra-scolaires des enfants. Alors le président du conseil d'administration de la Caisse nationale d'allocations familiales considère cette décision du ministère de l’éducation demandant aux collectivités locales d'accueillir les enfants en dehors des heures de classe, comme une mesure unilatérale.

Pour l’heure il est impossible de chiffrer le nombre d’enfants qui seront concernés mais selon Jean-Louis Deroussen, cela pourrait coûter " autour de plusieurs centaines de millions d'euros ". Ce dernier n’a pas non plus manqué de montrer son désaccord quant à l’idée de conditionner les prestations familiales à l'impôt sur le revenu.

Le gouvernement rassure

Sur exigence du gouvernement, la branche famille sera contrainte de faire des économies pour parvenir à l'équilibre en 2016. Selon les dernières estimations, le besoin de financement serait de 2,2 milliards d'euros, la réforme des rythmes scolaires n'étant pas prise en compte.

Quoi qu’il en soit, les pistes d'économies seront arrêtées vers le début du mois d'avril. La ministre déléguée à la famille déclare que dans la prochaine convention avec l'Etat, toutes les conditions seront réunies pour que les CAF puissent accompagner cette mesure

.source

 

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article