Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Masque rouge

 

Vous avez vu que l'Ukraine est soi disant en faillite, il manque 35 milliards d'euros. Vous pouvez y rajouter Chypre qui vit une crise politique, il était temps d'ailleurs, je ne comprends même pas que leurs politiciens soient encore vivants: "L'intégralité des ministres composant le gouvernement chypriote ont donné leur démission à Nikos Anastasiadies, le président de la République de Chypre ... le 15 mars Chypre doit assurer le paiement de 150 millions d'euros de dettes. Sans l'aide du FMi et de l'UE, qui ont déployé un plan de sauvetage financier il y a un an, l'île n'a pas assez de liquidités pour tenir ses engagements. Elle est à la merci du versement d'une tranche d'aide de 236 millions d'euros, suspendue au vote d'un programme de privatisations".

On leur demande de tout privatiser, de baisser les salaires, de supprimer les programmes sociaux, etc., etc., comme en Grèce. Et comme l'île est petite, eh bien ce sera très dur d'aller faire ses courses où de manger dans un restaurant... lire le Figaro. Rappelez-vous, c'était en mars 2013, regardez cette vidéo d'Euronews.


En Grèce, tout va bien. La 4e banque du pays, Eurobank Ergasias (mauvais nom pour le coup), a été assommée par les non remboursements de mensualités par les Grecs, soit une perte nette de 1 milliard d'euros !!!!! 1000 millions !!! Rien que ça. Mais nos politiques nous expliquent qu'il y a la reprise à Athènes... Quelle belle bande de menteurs ( je pense aussi au petit prétentieux du Petit Journal d'Anal+). "Plus de 2 millions de prêts sont actuellement non remboursés. Il y aurait ainsi 800.000 prêts à la consommation, 900.000 cartes de crédit, 100.000 prêts à des PME et 300.000 prêts immobiliers, dont les échéances ne sont pas couvertes depuis au moins 3 mois" ajoute le Figaro. Lire ici le Wall Street Journal pour le croire.


En Italie, la banque Monte-Paschi joue ses dernières cartouches et tente de trouver un accord avec les Quataris. La plus vieille banque du monde, vous imaginez? Sainte Catherine de Sienne et sa famille auraient presque pu y avoir un compte. La police italienne a fait une descente au siège et s'apprête à en jeter quelques lampistes en prison, lire ici l'AFP dans News Banque: "11 personnes ... sont concernés par l’enquête, selon ANSA. On les appelait la "bande du 5%", parce qu’ils exigeaient de leurs clients un tel pourcentage pour toute opération significative ... Les ennuis ... remontent au rachat en 2007 de la banque AntonVeneta à l’espagnole Santander pour 9,3 milliards d’euros, surévalué d’au moins 3 milliards. Pour masquer le manque à gagner, l’ancienne direction est accusée d’avoir investi alors dans des produits dérivés toxiques qui ont généré d’énormes pertes"... Merci les CDS. Mr Brugier a vu que la Monte-Paschi est à genoux devant les Quataris, selon ZoneBourse via Il Messagero: "Monte Paschi, qui a reçu l'an dernier 4,1 milliards d'euros d'aides publiques, doit lever 3 milliards supplémentaires pour renforcer son bilan ... Il Messaggero explique que la banque Lazard, qui conseille la fondation, a relancé des discussions avec le fonds souverain du Qatar engagées l'an dernier, sur la base d'un prix de 0,20 à 0,21 euro par action ... Le titre a fini vendredi à 0,18 euro". Etonnant qu'il ne soit pas à 0,0 centimes !!!!

Toujours en Italie "Il manque 864 millions d'euros pour boucler le budget de la ville de Rome. Le gouvernement de Matteo Renzi a dû signer ce vendredi un décret d'urgence, autorisant un relèvement des impôts locaux pour éviter la faillite"... Ils ne peuvent pas écraser les Romains avec encore plus d'impôts... lire ici le Figaro. Ah, j'ai oublié Milan, ruinée par des prêts toxiques de nos amis de la JP Morgan...

 

 

En Hollande, Linda nous apprend qu'on a découvert une série de malversations chez SNS banque (nationalise l'année dernière), le sonneur de cloche exige réparations et dommages et intérêt', lire ici le Telegraaf, alors qu'en Suisse, les banquiers de l'UBS demandent l'immunité pour une série de fraudes sur les devises aux US... Dingue. Lire ici Bloomberg.

 

TOUT CECI VOUS MONTRE QU'IL N'Y A PLUS DE DEMOCRATIE. ELLE A ETE VOLEE PAR LES BANQUES QUI ONT ACHETE LES MEDIAS ET CORROMPU LES POLITIQUES. DESORMAIS, EN FRANCE, IL NE NOUS RESTE PLUS QUE "L'HOMME PROVIDENTIEL".

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article