Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les "Indignés" français tissent leur toile

Publié le 30-05-11 à 18:55

La "French revolution" en est encore à ses prémices sur le terrain, mais compte des milliers d'activistes sur internet.

 Les indignés à Bayonne (AFP) Les indignés à Bayonne (AFP)




"Il y en a marre qu'on ne nous entende pas". Un millier d'"Indignés" ont prôné, dimanche 29 mai, "la démocratie directe", place de la Bastille à Paris, imités par quelques centaines de personnes à Marseille, Orléans, Poitiers, Bayonne….
Sur le terrain, la contestation "à la française", qui s'inspire largement du mouvement de la Puerta del Sol, à Madrid, n'en est qu'à ses prémices. "Le mouvement est ouvert à tous ceux qui veulent venir", lance Benjamin, du collectif des Indignés.
Sur la toile en revanche, les militants se comptent par milliers. Le groupe "Opération Révolution France" rassemble, à ce jour, 6,427 fans.
"La révolution espagnole est à Paris"
La page "Réelle démocratie maintenant" comptabilise pour sa part plus de 8.300 fans. L'affiliation au mouvement ibérique est clairement revendiquée :"Nous citoyens nous reconnaissons dans les aspirations du peuple espagnol".
Le groupe est adossé au site reelledemocratie.fr, qui diffuse le calendrier des regroupements prévus chaque jour en France, et qui propose un chat.
"La révolution espagnole est à Paris", assure pour sa part le site acampadaParis.com, qui se décline sur Twitter, avec le compte @acampadaparis et le hashtag #acampadaparis .
Autres hashtags pour suivre le mouvement sur le site de microblogging : #democratiereelle, #indignezvous, #Frenchrevolution et #prisedelabastille, à l'intitulé, cette fois, franco-français.
Bérénice Rocfort-Giovanni - Le Nouvel Observateur

Salaires des fonctionnaires: manifestations ce mardi

Publié le 31-05-11 à 07:32

L'appel à la mobilisation des fonctionnaires pour dénoncer "la politique d'austérité salariale" devrait se traduire par de nombreux rassemblements partout en France.

L'appel à la mobilisation des fonctionnaires mardi pour dénoncer "la politique d'austérité salariale" du gouvernement devrait se traduire par de nombreux rassemblements et manifestations, a-t-on appris lundi auprès des syndicats. (c) Afp L'appel à la mobilisation des fonctionnaires mardi pour dénoncer "la politique d'austérité salariale" du gouvernement devrait se traduire par de nombreux rassemblements et manifestations, a-t-on appris lundi auprès des syndicats. (c) Afp
 

L'appel à la mobilisation des fonctionnaires mardi 31 mai pour dénoncer "la politique d'austérité salariale" du gouvernement devrait se traduire par de nombreux rassemblements et manifestations, a-t-on appris lundi auprès des syndicats.
Selon la CGT, 39 manifestations et 56 rassemblements sont déjà prévus dans 79 départements. Le mouvement "a l'air de prendre un peu d'ampleur", a indiqué à l'AFP Baptiste Talbot (CGT), précisant que la plupart des actions avaient "un caractère unitaire".
Appel à la mobilisation
Les huit syndicats de la fonction publique (CGT, CFDT, FO, FSU, Unsa, Solidaires, CFTC et CGC) avaient lancé un appel commun aux 5,2 millions d'agents des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière) à se "mobiliser fortement", à la suite de l'annonce par le gouvernement mi-avril du gel du point d'indice, qui sert à calculer leur salaire pour la seconde année consécutive en 2012.
A Paris, les syndicats prévoient un rassemblement avec des prises de parole à partir de 11 heures 30 à Bercy et devraient être reçus au ministère à 12 heures. Ils espèrent rencontrer le ministre du Budget François Baroin, qui a repris les attributions du secrétaire d'Etat à la Fonction publique Georges Tron après sa démission dimanche à la suite d'accusations d'agression sexuelle.
Les participants doivent ensuite manifester en direction de la place de la Bastille.
Des rendez-vous partout en France
D'autres manifestations sont prévues dans plusieurs grandes villes, comme par exemple à Marseille au départ du Vieux-Port à partir de 10 heures 30, à Toulouse place du Capitole à 10 heures 30, à Strasbourg place Broglie à 10 heures ou encore à Lyon au départ de la place Jean-Macé à 11 heures 30, selon les syndicats.
Des rassemblements sont également programmés à Dijon, Ajaccio, Nîmes, Montpellier, Tours, Poitiers, Toulon ou encore Perpignan.

ça plus ça plus ça plus ça...


Licenciée après un accrochage avec Nadine Morano

Publié le 31-05-11 à 06:20

La ministre, qui faisait du shopping, s'est sentie insultée par une mauvaise blague d'une vendeuse.

les petits ruisseaux font (parfois) les grandes rivières...

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article