Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Plusieurs avions russes ont été interceptés dans le ciel européen ces derniers jours. Au Danemark, les services de renseignement évoquent même une “simulation d'attaque de missiles” contre le pays, qui se serait déroulée en juin.
Que faisaient des avions russes à proximité de l'île danoise de Bornholm en juin dernier ?

D'après une analyse des services de renseignement danois publiée ce 30 octobre, une simulation d’attaques de missiles contre le Danemark a eu lieu voilà cinq mois. Ce rapport révèle que des avions sont descendus très bas vers cette île située dans l’est du royaume, comme s’ils étaient chargés de missiles prêts à attaquer. Ils ont cependant fait demi-tour avant d’arriver au-dessus du territoire danois.

L’exercice s'est déroulé alors que tout l’establishement politico-médiatique danois était réuni à Bornholm pour le festival annuel Folkemodet. Il s’agirait du plus important exercice militaire russe dans la mer Baltique depuis 1991 et ces attaques simulées avaient un caractère “plus offensif que ce que l’on avait vu depuis longtemps”. Les services danois assure qu'ils vont surveiller de près les agissements de la Russie.

Des survols de la Baltique à l'Atlantique

A l'autre bout de l'Europe, au Portugal, la presse titre également sur l'intervention de l'armée portugaise, le 29 octobre, à la suite du passage de deux bombardiers Tupolev Tu-95 russes près des côtes lusitaniennes. Deux chasseurs F-16 ont alors décollé de la base de Monte Real et ont escorté les avions russes jusqu'au large du Royaume-Uni. L'information a été divulguée dans un communiqué officiel de l'Otan qui évoque des “manœuvres aériennes inédites” et “à grande échelle” de l'armée russe au-dessus de l'océan Atlantique, de la mer du Nord, de la mer Noire et de la Baltique.

Le ministère russe de la Défense a, selon le journal en ligne O Observador, réaffirmé que “les avions de ses forces armées ont respecté toutes les normes internationales et utilisé l'espace aérien dans des zones neutres”. Cité par le même média, le journaliste Nuno Rogeiro, spécialiste des relations internationales, explique que ce qui s'est passé est “une conséquence du conflit ukrainien et une tentative pour faire apparaître les points forts et les failles de l'Alliance atlantique”. En deux jours, 19 avions russes ont été interceptés dans l'espace européen par les forces de l'Otan.

http://www.courrierinternational.com/article/2014/10/30/parfum-de-guerre-froide-en-europe

Tag(s) : #3 ème guerre mondiale

Partager cet article