Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Article publié précédemment le 05/05/2012 )

 

Résistance au Nouvel Ordre Mondial: L’implosion de l’économie mondiale est programmée…

 

Le terrorisme a remplacé le communisme pour donner une raison à la militarisation du pays, pour les aventures militaires à l’étranger et pour la suppression des libertés civiles sur le territoire national. Il sert le même but: créer une hystérie.”          – Howard Zinn –

“La première caractéristique de l’homme blanc, c’est le mensonge et le double langage au service de son avidité. Le crime habillé en vertu, voilà la principale de vos valeurs.”                                        – Chef Sioux Sitting Bull –


Plus que jamais la supercherie de cette grande diversion que représentent les élections, bat son plein. En France aujourd’hui, au pays du goulag levant (USA) en fin d’année, en Allemagne l’an prochain, les grands marionnettistes de derrière le rideau des gouvernements et des états, réactivent leurs pantins ou s’apprêtent à en mettre d’autres au pouvoir. Quoi qu’il en soit, rien, jamais rien ne changera, parce que tout ce qu’on peut attendre des urnes, du vote, dans nos sociétés dites de “démocratie-représentative”, ce n’est que la validation du système aristocratique par essence, le blanc-seing pour faire perdurer le consensus du statu quo oligarchique comme nous l’avons exposé sans coup férir sur ce blog depuis bien longtemps.

Aucun changement, aucune “révolution” (définie comme “un changement radical de société”), ne sont jamais venus des urnes, du vote, de la mascarade électorale. Les changements radicaux sociétaires ont été imposés dans l’histoire par les peuples en colère face à leurs dirigeants oligarchiques manipulant l’état dans sa fonction de garde-chiourme de leurs privilèges permanents et omni-présent. De la force de dissuasion sociale, nous sommes passés subrepticement, sans même nous en rendre vraiment compte, au réformisme du cirage de pompes en règle, du baissage de froc devant les maîtres auto-proclamés et leurs marionnettes élues par nos soins. Nous sommes passés de la lutte des classes à la lutte des fadasses, par le biais des représentants syndicaux qui bouffent à tous les rateliers du patronat et du politique en échange de miettes illusoires de pouvoir et de subventions de l’état (une admission récente de ce fait dans cet article en plus de la vague de licenciements à venir après les élections: http://www.wsws.org/francais/News/2012/mai2012/mass-m02.shtml).

Il en va ainsi cahin-caha, de pseudo-réformes en lèchage de bottes perpétuel depuis quelques républiques, images dérisoires de l’illusion et dont le fondement même est aristocratique et non pas démocratique.

Il en resterait ainsi ad vitam aeternam si les maîtres de séant n’avaient eux-mêmes décidé que la mascarade avait assez duré.

Les criminels du pouvoir de l’ombre, grands manipulateurs et spéculateurs devant l’autel du fric, incarnation de leur Moloch insatiable, savent pertinemment que le pillage économique auquel ils se livrent depuis l’avènement de l’état-nation au XVIème siècle, ne peut plus durer éternellement. Le capitalisme mutant a opéré son ultime métamorphose et le dernier rejeton du monstre froid, le capitalisme financier spéculateur, achève de pulvériser l’économie mondiale, elle-même une création induite de l’humain, afin de créer la conjoncture pour l’établissement de la synthèse sociale envisagée par les criminels du haut de la pyramide sociale: la gouvernance mondiale, l’état unique, géré par les représentants (non-élus bien sûr, histoire de faire rire les votards) des cartels des banques et de la grosse industrie. La fusion à l’échelle planétaire de la finance, du gros business et d’un état monstrueux devenu unique, ayant phagocyté en son sein tout ce qui restait des états-nations illusoirement supposés souverains. Bref un fascisme supra-national, intégrant totalement les cartels financiers et le concept d’état policier planétaire.

Celui-ci existe déjà depuis longtemps à l’état embryonnaire avec l’ONU et l’Union Européenne, qui ont toutes deux été crées à des fins de gouvernance mondiale ultime dans leur structure politique de concert avec le FMI et la Banque Mondiale, toutes deux des émanations de la BIS (Bank of International Settlements, le QG des banques centrales basé à Bâle en Suisse), qui eux géreront la partie économico-financière. Ces entités en sont la structure de base. Le squelette et les premiers rouages du Nouvel Ordre Mondial dans son aspect gestionnaire dictatorial.

Pour que cette dictature globale se mette en place, il faut une crise majeure et profonde (crise économique), entraînant une guerre d’intensité importante (pas forcément nucléaire), le tout au niveau mondial. C’est alors que les peuples saoûlés de coups, KO debout dans les cordes, mettront fin à leurs dernières réticences et endosseront le Nouvel Ordre Mondial, bien sûr présenté comme seule solution salvatrice pour une humanité laminée. Ce sera le commencement de la fin pour les populations alors définitivement réduites en esclavage, implantées avec des émetteurs identitaires à fréquence radio, qui régiront la vie de tout à chacun. Le moment sera alors venu, la grille de surveillance mise en place par les élites plus que jamais auto-proclamées, pour que celles-ci passent à la phase draconienne de leur plan de réduction de la population mondiale. Dans ce processus avoué, dont l’objectif à été gravé dans la pierre d’un monument en résidence en Géorgie du Sud aux Etats-Unis (connu sous le nom de Georgia Guidestones), 6 milliards et demi d’êtres humains seront exterminés par des moyens divers, tandis que les créateurs, gérants de cette ignominie, vivront dans des “zones vertes” non accessibles au reste de la population.

Vous pensez ceci être de la science fiction ?

Regardez autour de vous… Ecoutez les criminels du pouvoir factice appeler de leurs vœux pieux ce Nouvel Ordre Mondial salvateur. Visionnez les vidéos multiples des chantres de ce Nouvel Ordre Mondial en France (Attali et Sarkozy parmi les plus connus et fervents adorateurs du concept), analysez la crise économique actuelle et la poudrière sur laquelle nous sommes assis bien contre notre gré !

La crise dévaste toujours plus avant la Grèce, dont les rouages sociétaux se sont effondrés, dont le taux de chômage est de l’ordre de 50% dans la catégorie des 18-35 ans. La crise grecque a été provoquée par l’entremise de l’agent de Wall Street, la banque d’affaire Goldman Sachs qui a été le catalyseur d’une attaque en règle contre l’UE par son maillon faible de façon à forcer par effet boule de neige les peuples à renoncer à leur souveraineté par crise économique et financière interposée.

L’Espagne vient de voir sa “note” dégradée par les faiseurs de misère à la solde de l’oligarchie: l’agence de notation Standard & Poor ; le taux de chômage officiel publié y est maintenant de 24% (plus de 30% officieux si on rajoute tous les chômeurs en fin de droits ne figurant plus dans les statistiques de manière si convenante, comme en France et ailleurs… la manipulation des chiffres est totale). Que dire du Portugal, de l’Italie… et de la France, qui soyons-en certain, comme révélé dans l’article en lien ci-dessus, sera attaquée dès l’euphorie bidon des élections passées et ce qui que ce soit siégeant à l’Elysée. Une vague de licenciements massive y est prévu pour juste après les élections, les syndicats foies jaunes ayant déjà accepté de faire passer la pilule à leurs ouailles…

Le mot d’ordre des banquiers est simple: renforcer les structures de l’UE, structures constituées de commissions, de commissaires politiques non-élus, représentant directement les intérêts particuliers de la finance et du gros business, de la Banque Centrale Européenne (BCE), partie intégrante du carcan financier régit par la City de Londres et Wall Street par l’intermédiaire du cartel des banques centrales privées ayant parachevé la mise en esclavage des peuples et des nations par la fabrication de monnaie factice, prêtée aux états à des taux d’intérêts usuriers générant une dettte exponentielle et odieuse.

Il est plus que probable que l’ordre d’imploser l’économie européenne et américaine interviendra et que l’élite financière auto-proclamée proposera tout naturellement sa solution au marasme qu’elle aura elle-même déclenché, proposition qui viendra sous la forme de l’abandon des souverainetés nationales au profit d’un gouvernement mondial intégré, géré par la haute-finance et contrôlé par la grille de surveillance mise en place par les systèmes européens, nord-américains, africains (les “printemps arabes” et la poussée sans précédent de l’AFRICOM yankee et ses antennes de déstabilisation sont des éléments clef du verrouillage du continent) et maintenant asiatique (l’avènement récent de la dissidente birmane de longue date, coïncidence ?.. certainement pas ; les tentatives de révolutions colorées en Thaïlande et maintenant en Malaisie, ces évènements étant tous liés et coordonnés avec la poussée hégémonique impérialiste anglo-américaine et le désir d’isoler toujours plus la Chine dans la région), nous assistons à la dernière mise en place de la grille de contrôle du Nouvel Ordre Mondial.

Pour que celui-ci ait plus de chance d’être accepté par les peuples, il lui faut créer une situation chaotique optimale: la crise économique mondiale et vraisemblablement une guerre majeure, de préférence mondiale et non thermo-nucléaire, sont de parfaits moyens induits pour mettre les peuples à genoux et leur faire ingurgiter le projet de dictature fasciste mondiale (fusion de l’état et du gros business supra-nationaux).

Bientôt la structure de contrôle mondiale pourra supporter l’effondrement provoqué de l’économie mondiale, jugée inutile dorénavant par l’oligarchie et qui verra l’imposition de la loi martiale dans toutes les zones de la grille de contrôle, le cartel des banques centrales, Le FMI, la Banque Mondiale, fusionneront, tout comme fusionneront les instances de l’UE et de l’ONU pour former ensemble l’ossature de la dictature mondiale. Aux Etats-Unis, pays du goulag levant, la FED, le DHS et le Pentagone régneront en maîtres absolus, le pouvoir de l’ombre viendra en pleine lumière et la dictature mondiale s’établira. Les dernières nouvelles du pays du goulag levant annonçant la création officielle de “camps de rééducation” pour les activistes politiques.

Les psychopathes derrière ce projet sont intimement persuadés que leur vision sociopathe du monde est la seule possible pour l’humanité: garder quelques 500 millions d’esclaves pour gérer la boutique, compris les gardes-chiourmes nécessaires, alors qu’ils se consacreront à leur dévotion d’acquérir la vie éternelle en fusionnant l’humain et l’intelligence artificielle. A ce sujet, il est anecdotique et intéressant de constater que le seul film de l’histoire de l’humanité enregistré au patrimoine mondial de l’UNESCO (entité créé par l’eugéniste notoire Julian Huxley) est le chef-d’œuvre de Fritz Lang “Metropolis” (1926) film qui traite de ce sujet précis de la société élitiste vivant dans sa bulle après avoir réduit le peuple en esclavage. Nul doute que les oligarques y voient une autre fin dans leur réalité.

Chaque évènement politique et social est un maillon de plus de la chaîne néo-esclavagiste qui se forge pas à pas aux pieds des peuples. Au delà de toutes les mascarades électorales, il est plus que temps que nous regardions enfin en pleine lumière les manipulateurs des marionnettes qui s’agitent sans cesse devant nous et de reconnaître une fois pour toute qui est l’ennemi. Il en va de notre survie désormais. C’est aussi simple que cela.

Quelle solution à cette dictature annoncée ?

 

Solidarité, désobéissance civile, création d’un contre-pouvoir autogestionnaire des associations libres de producteurs et de consommateurs dans une société égalitaire véritable.

Sans remise en cause fondamentale des valeurs de notre société, la fin de partie sera pénible pour les peuples. Nous l’avons dit et répété à de nombreuses reprises: Il n’y a pas de solutions au sein du système. Il faut en sortir, sans espoir de retour. L’avenir de l’humanité se situe dans les associations libres de citoyens libres et égaux. Tout le reste ne fait que le jeu de l’oligarchie, qui est et demeure un colosse aux pieds d’argile ne l’oublions jamais !..

“Propagande, slogans, mythes, sont les instruments employés par l’envahisseur culturel pour parvenir à ses objectifs: persuader les envahis qu’ils doivent être les objets de son action, qu’ils doivent être les prisonniers de sa conquête. Ainsi, il est primordial pour l’envahisseur culturel de détruire le caractère culturel de ce qui a été envahi, nullifier sa forme et les remplacer par des artifices de la culture envahissante”, disait l’éducateur critique brésilien Paolo Freire. C’est exactement ce que les idéologues du Nouvel Ordre Mondial ont appliqué à la lettre depuis des décennies.

Qu’allons-nous faire pour en sortir ? Voter ?… Vraiment ?…

http://resistance71.wordpress.com/2012/05/04/resistance-au-nouvel-ordre-mondial-limplosion-de-leconomie-mondiale-est-programmee/

Tag(s) : #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article