Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

John McCain

 

 

Les sénateurs McCain and Graham, des traîtres qui devraient la fermer et retourner dans l’ombre

 

Kurt Nimmo

 

23 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/mccain-and-graham-traitors-who-should-shut-up-and-return-to-the-dark-shadows/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71~

 

L’ancien chef du personnel de Powell met en garde contre le duo de néo-conservateurs fauteur de troubles et qui poussent pour une attaque sur l’Iran.

 

ONU : le président iranien Hassan Rohani pour vaincre le scepticisme de l’Occident


Le colonel Lawrence Wilkerson, ancien aide de camp de Colin Powell, a expliqué au réseau Real News que le sénateur d’Arizona John McCain et celui de Caroline du Sud Lindsey Graham sont des “traîtres” à la solde du premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et qu’ils travaillent d’arrache-pied pour bloquer toute tentative de négocier avec l’Iran.

Wilkerson a dit qu’Israêl est à blâmer en premier lieu pour l’effort de subvertir les négociations avec l’Iran. “D’abord, le premier ministre Netanyahou et son gouvernement d’extrême droite à Tel-Aviv ont forcé des paramètres de négociation si vous voulez, et cela mène au fait que l’Iran n’aurait plus le droit d’enrichir du tout de l’uranium, ils ne veulent aucun programme nucléaire en Iran, quel qu’il soit”, a t’il dit.

Aux Etats-Unis, “vous trouvez les alliés de Netanyahou comme les sénateurs McCain et Graham, de mon propre état, ainsi que d’autres, qui sont franchement à la limite de la trahison à mon avis, parce qu’ils ne vont pas laisser au président le loisir de résoudre cela par la négociation diplomatique.”

Ayant échoué à impliquer les Etats-Unis dans une attaque directe de la Syrie et de renverser son gouvernement, McCain et Graham se concentrent maintenant sur l’Iran. “Ainsi ils bougent contre l’Iran, avec Graham disant même qu’il va pousser une loi pour autoriser l’utilisation de la force militaire contre l’Iran dans les  quatre à cinq mois qui viennent. Ces gens sont des traîtres,” a dit Wilkerson.

Israël a “un énorme impact sur la politique étrangère américaine, mais cela commence vraiment à devenir un handicap pour les politiques étrangère et de sécurité des Etats-Unis dès lors que des gens comme McCain et Graham, qui ont leurs mains tendues pour toute donation du lobby juif (AIPAC) afin d’aider leur PAC etc sont en lice, ils devraient la fermer et retourner de l’ombre d’où ils viennent en première instance.”


Une nouvelle ère de négociation entre l’occident et l’Iran

Lundi, le nouveau président iranien Hassan Rouhani a dit qu’il allait utiliser une visite à l’ONU cette semaine pour engager des pourparlers avec l’occident et mettre un terme à la dispute concernant le programme nucléaire de son pays. Rouhani a dit que que le programme nucléaire de l’Iran n’a qu’un but énergétique pacifique et que son pays ne construit pas d’armement nucléaire contrairement à ce sur quoi insistent Israël, les néo-conservateurs et certains membres du congrès américain.

“Malheureusement, ces dernières années, le visage de l’Iran, une grand nation civilisée, a été présenté différemment”, disent des commentaires postés sur le site internet officiel de Rouhani. “Mes collègues et moi-même, allons prendre cette opportunité pour présenter le véritable visage de l’iran en tant que pays civilisé et amoureux de la paix.”

“L’occident devrait opter pour la voie du dialogue et de la coopération et considérer grandement l’intérêt mutuel”, a t’il dit.

Des négociations entre l’Iran et l’occident sont soutenues par le leader suprême de la révolution islamique Ali Hosseini Khameini.

McCain et Graham sont sans nul doute horrifiés à l’idée même que des négociations puissent avoir lieu et ce incluant une poignée de main aux Nations-Unies entre Obama et Rouhani.

Netanyahou prévoit de dire à l’ONU cette semaine qu’un accord entre l’occident et l’iran serait un piège similaire à celui inventé par la Corée du Nord il y a huit ans. “L’Iran ne doit pas être autorisé à réitérer le complot nord-coréen pour acquérir l’arme nucléaire” a dit un officiel israélien au New York Times dimanche.

Lundi, le ministre iranien des affaires étrangères et chef  négociateur pour le nucléaire, Mohamed Javad Zarif rencontre Catherine Ashton, la chef de la politique étrangère de l’UE.

Ces développements représentent une nouvelle ère d’après l’Iran. L’agence de presse iranienne IRNA a dit que les pourparlers entre l’occident et l’Iran ont été “complètement transformés” par l’élection de Rouhani.

“Ceci est une nouvelle donne, il y aura de nouvelles règles et le but est d’atteindre un point d’accord commun entre les deux parties”, a dit un officiel iranien à l’IRNA.

Tag(s) : #USA

Partager cet article