Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Modèle non définitif du nouveau permis de conduire, qui sera délivré à partir du 16 septembre 2013.DR

Le permis de conduire fait sa mue. En application d'une législation européenne, il comprendra 6 nouvelles catégories de véhicules, dès le 19 janvier. Surtout, son gabarit va évoluer : à partir du 16 septembre, le fameux bout de papier rose sera remplacé par un modèle au format "carte de crédit". Reste une inconnue de poids : qui assumera le coût de ces nouveaux permis…


De nouvelles catégories pour les permis moto, poids lourds et transports en commun

Une catégorie "AM" est créée pour la conduite de cyclomoteurs de moins de 50 cm3 et de voiturettes, en remplacement du brevet de sécurité routière. Une catégorie "A2", accessible à partir de 18 ans, fait aussi son apparition, pour les motocyclettes dotées d'une puissance maximale de 35 kW (47 chevaux). Les permis C (poids lourds) et D (transports en commun) sont, eux aussi, agrémentés de nouvelles sous-catégories.


Un permis au format "carte de crédit" doté d'une puce électronique

En raison de problèmes informatiques, la mise en circulation du permis "nouvelle génération" a été retardée. Entre le 19 janvier et le 16 septembre, un modèle "transitoire", comprenant les 6 nouvelles catégories, sera délivré. Ensuite, place au permis au format "carte de crédit", qui comprendra davantage d'éléments de sécurité, dont une puce électronique, pouvant stocker de nombreuses informations (état civil du titulaire, catégories de permis détenus, port éventuel de lunettes…).


Tous les vieux permis remplacés avant 2033

Si, à compter de septembre, ceux qui ont passé avec succès leur examen de conduite recevront automatiquement le permis format "carte de crédit", les autres conducteurs devront faire remplacer le leur. Au départ, seuls les permis délivrés entre le 19 janvier et le 16 septembre 2013 seront remplacés. Pour ce faire, les personnes concernées devront se rendre à la préfecture.

A partir de 2015, ce sera au tour de tous les autres permis en circulation, soit 38 millions de titres à échanger. Pour éviter que tout le monde ait à se rendre à la préfecture, un service internet dédié devrait être mis en place. Objectif : que tous les automobilistes aient réglé ces formalités d'ici 2027, nous explique-t-on au ministère de l'Intérieur. Quoi qu'il arrive, les vieux modèles devront être remplacés au plus tard avant le 19 janvier 2033.


Un renouvellement tous les 15 ans

Autre modification importante : le permis devra désormais être renouvelé tous les 15 ans pour les permis A et B, voire même tous les 5 ans pour les permis poids lourds et transport en commun. Il s'agira toutefois d'une simple démarche administrative : on ne vous demandera pas de repasser l'examen.


L'épineuse question du coût

Qui, de l'Etat ou des usagers, assumera le coût du remplacement et du renouvellement de ces permis ? La question est épineuse pour le gouvernement. Certes, ce type de démarches est actuellement gratuit. Mais le nouveau modèle est beaucoup plus coûteux à fabriquer : "environ 14 euros l'unité, contre 2 euros pour le modèle actuel", indique Bruno Deleplancque, directeur de projet au ministère de l'Intérieur. Ce qui représente donc un coût de 532 millions d'euros, en prenant en compte uniquement les 38 millions de permis déjà en circulation. Pour le moment, rien n'est tranché…

 


Thomas Le Bars

© Capital.fr
Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article