Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recette d’une âme : au départ l’âme d’un être humain est déterminée par 3 facteurs : l’hérédité, le karma, le libre arbitre. Leurs proportions de départ sont réparties généralement ainsi :

25% hérédité

25% karma

50% libre arbitre

L’hérédité : cela signifie qu’une âme, en début de parcours, est influencée pour un quart par la qualité des gènes, la qualité de l’éducation, le lieu de vie, la qualité du milieu de vie déterminé par ses parents.

Le karma : cela signifie qu’une âme, en début de parcours, est influencée pour un quart par des éléments qui subsistent de sa vie précédente, désirs inassouvis, erreurs, blessures, etc., qui hantent toujours son inconscient.

Le libre arbitre : cela signifie qu’une âme, en début de parcours, décide pour moitié seulement ce qu’elle fait sans aucune influence extérieure.

25%, 25%, 50%, telles sont les proportions de départ. Avec ses 50% de libre arbitre, un être peut ensuite modifier cette recette. Soit il peut s’affranchir de l’influence de son hérédité en se soustrayant très jeune à l’emprise de ses parents. Soit il peut s’affranchir de son karma en refusant de tenir compte de ses pulsions inconscientes. Ou, au contraire, il peut renoncer à son libre arbitre en acceptant de n’être que le jouet de ses parents et de son inconscient.

Ainsi la boucle est bouclée. Paradoxe suprême, l’homme peut même avec son libre arbitre renoncer à … son libre arbitre.

Edmond Wells, Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, tome IV


L’empire des anges, Bernard Werber

Tag(s) : #SAGESSE

Partager cet article