Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au moins 44 travailleurs népalais ont péri au cours de l'été en travaillant à l'installation des infrastructures du mondial.

 

La FIFA "très préoccupée" par les esclaves du Qatar

 

Selon une enquête publiée par The Guardian, des dizaines de travailleurs népalais sont morts au Qatar au cours des dernières semaines et des milliers d'autres subissent des conditions de travail épouvantables dans le cadre des préparatifs de la Coupe du monde 2022. Au cours de l'été, on a déploré près d'un mort par jour, dont un grand nombre de jeunes hommes décédés de crises cardiaques soudaines. Selon cette enquête, les conditions dans lesquelles travaillent ces Népalais correspondent à de l'esclavage moderne, selon la définition qu'en fait l'Organisation internationale du Travail. Les documents obtenus auprès de l'ambassade du Népal à Doha confirment ces informations et indiquent qu'au moins 44 travailleurs sont morts entre le 4 Juin et 8 Août. Plus de la moitié d'entre eux sont morts de crises cardiaques, d'insuffisance cardiaque ou d'un accident du travail. Le Guardian a également obtenu des preuves de travail forcé sur un vaste projet d'infrastructures, révélé que de nombreux travailleurs n'ont pas été payés depuis des mois et retenus pour les empêcher de s'enfuir tandis que d'autres se voient confisquer leur passeport et se voient réduits au statut d'étrangers en situation irrégulière. L'enquête du Guardian révèle enfin que certains travailleurs se sont vus refuser l'accès à l'eau potable gratuite dans la chaleur du désert. Trente Népalais ont trouvé refuge auprès de leur ambassade à Doha afin d'échapper aux conditions inhumaines de leur emploi. Ces allégations suggèrent l'existence d'une chaîne d'exploitation menant des Népalais pauvres de leur village aux dirigeants qataris. Elles jettent surtout de graves soupçons sur l'organisation de l'un des plus importants événements sportifs de la planète et ajoutent de l'eau au moulin de ceux qui considèrent que le mondial de football n'a pas sa place au Qatar.

Lu sur The Guardian

via Atlantico

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article