Traduit par Conscience du peuple

L'administration Obama examine si les scientifiques devraient injecter à des enfants sains le vaccin de la fièvre charbonneuse pour voir si elle pourrait les protéger contre une attaque bioterroriste.

Un groupe de travail doit se réunir vendredi pour voter sur cette recommandation.

Il semble que les critiques disent que cette vaccination est contraire à l'éthique, inutile et dangereuse pour les enfants et que ceux-ci devront être vaccinés seulement dans un contexte de menace réelle.

En 1998, le Pentagone a commencé un programme de vaccination contre la fièvre charbonneuse dans l'armée, mais il a été interrompu à cause de préoccupations sur la sécurité du vaccin.

Le gouvernement fédéral a dépensé un milliard de dollars pour le stockage de la maladie du charbon en cas d'attaque.