Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des prisons bondées en France

D'après les statistiques mensuelles de l'administration pénitentiaire (AP), le nombre de détenus dans les prisons françaises culminé à 65.262 personnes incarcérées. Un record historique qui pointe le problème du surpeuplement des parcs pénitenciers.

Les prisons de plus en plus remplies en France
Les prisons de plus en plus remplies en France SIPA/BERNARD BISSON/JDD/SIPA

De plus en plus de personnes emprisonnées en France. Ça fait un moment que ça dure. Mais dans un rapport publiant ses statistiques mensuelles, l'Administration pénitentiaire (AP) constate que pas moins de 65.262 personnes ont été incarcérées. Un pic atteint le 1er décembre. Ce chiffre représente un véritable record historique. Pire, cela représente une hausse de 6,2 % par rapport à décembre 2012 où 61.473 prisonniers peuplaient les parc pénitentiers. Comparé au mois précédent, on constate une hausse de 0,9%, apprend l'AP dans un communiqué. Ceci permet aux responsables pénitentiers de France de souligner qu'avec un taux d'occupation de 113,9% (contre 113% au mois de novembre), les prisons sont bondées.

Quelles solutions pour alléger les prisons ?

Ce record du nombre d'emprisonnés en France pose la question des conditions dans ces parcs pénitentiers. Dans le détail, l'administration pointe une hausse de 8,7 % des mineurs incarcérés par rapport au mois précédent, soit 750 jeunes. Le nombre de prévenus s'élève, lui, à 16.587 personnes, c'est à dire 25,4 % des prisonniers. Pour contrer ce problème, le gouvernement souhaite construire davantage de prisons. On parle de 20.000 places supplémentaires pour fin 2017 en vue d'un parc carcéral de 80.000 places. Du coup, l'Observatoire international des prisons (OIP) a appelé les parlementaires à voter à l'encontre de la loi de programmation prévoyant cette augmentation. « Contre-productive en termes de prévention de la récidives » et « économiquement coûteuses », estime ses représentants. Le débat pourrait prendre de l'ampleur d'ici quelques semaines.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article