Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AFP | 04/11/2011 | 20h46

 

Les Etats-Unis ont conseillé vendredi aux Syriens de ne pas se rendre à la police du régime du président Bachar al-Assad, malgré la promesse d'amnistie des autorités aux détenteurs d'armes qui le feraient d'ici huit jours, a indiqué la porte-parole du département d'Etat.

"Je ne conseillerais à personne de se rendre aux autorités du régime en ce moment", a indiqué Victoria Nuland à des journalistes, s'inquiétant apparemment pour la sécurité des personnes qui le feraient.

Les autorités syriennes ont promis une amnistie aux détenteurs d'armes qui se rendront à la police d'ici huit jours, ont indiqué vendredi des médias officiels. "Le ministère de l'Intérieur appelle ceux qui détiennent des armes à se livrer en se rendant au commissariat le plus proche avec leurs armes entre le 5 et le 12 novembre", ont indiqué la télévision syrienne et l'agence officielle Sana. "Ces personnes seront immédiatement libérées et elles bénéficieront d'une amnistie (...) si elles n'ont pas commis d'assassinats", ont affirmé ces médias.

Mais la porte-parole de la diplomatie américaine a fait état de son scepticisme par rapport à cette promesse. "C'est la quatrième promesse d'amnistie qu'ils font depuis que je suis arrivée à mon poste il y a cinq mois", a-t-elle déclaré.

Depuis la mi-mars, le régime du président Assad est secoué par une révolte populaire sans précédent dont la répression a fait 3.000 morts, selon l'ONU. Les autorités ne reconnaissent pas l'ampleur de cette contestation et accusent des "gangs armés" de vouloir semer le chaos dans le pays et le diviser.

Mercredi, le régime a accepté "sans réserves" un plan de la Ligue arabe qui prévoit un arrêt total des violences, la libération des personnes arrêtées dans le cadre de la répression, le départ de l'armée des villes et la libre circulation des observateurs et médias internationaux, avant l'ouverture d'un dialogue entre le régime et l'opposition.

Mais la répression n'a pas faibli depuis, sept personnes ayant encore été tuées vendredi par les forces de sécurité.

source: lorientlejour.com
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article