Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore pris en flagrant délit de mensonges

Ce serait à hurler de rire si ces manipulations ne servaient pas à déclencher des guerres, à servir de justification à des renversements de gouvernements pour mettre en place des régimes pseudo démocratiques qui obéiront à leurs nouveaux maitres ? Ne vous leurrez pas, c’est ce qui s’est produit en Lybie également.

Ces mensonges ont coûté la vie à des dizaines de milliers de civil, sans parler des blessés, à plongé le pays dans le chaos … Ne laissons pas les Syriens subir le même sort…

Elle était devenue un symbole de la répression en Syrie. Une jeuine femme de 18 ans, que l’on croyait morte dans des circonstances macabres, est apparue à la télévision officielle pour démentir sa propre disparition. Une révélation qui surprend les organisations de défense des droits de l’Homme.

Zainab al Hosni, annoncée morte, apparaît à la télévision Syrienne le 4 octobre 2011.

Image d’archive © DR

Zainab al Hosni, une jeune syrienne, que l’on croyait morte dans des circonstances terribles, est apparue mardi à la télévision officielle pour démentir sa propre disparition, carte d’identité à l’appui. »Nous avons parlé à la famille et ils ont confirmé que la personne apparue à la télévision était Zainab al Hosni« , a précisé Nadim Houri, un représentant de Human Rights Watch à Beyrouth. « La mère a dit que c’était bien sa fille« , a-t-il ajouté. Amnesty International avait annoncé fin septembre que la famille de cette fille de 18 ans avait découvert son corps par hasard dans une morgue. Elle était décapitée, démembrée et écorchée. La jeune femme avait été enlevée en juillet par des hommes soupçonnés d’appartenir aux forces de sécurité, selon le groupe de défense des droits de l’homme. Elle était alors devenue une icône de la révolte contre le président Bachar al Assad.

« Je me suis présentée aujourd’hui à la police pour dire la vérité. Je suis vivante, contrairement à ce qu’ont dit les menteurs des chaînes de télévision par satellite« , a-t-elle dit, affirmant que son décès avait été inventé pour « servir les intérêts étrangers« . Elle explique alors avoir quitté Homs il y a deux mois pour rejoindre un proche car ses frères abusaient d’elle. Sa famille ignorait qu’elle était encore vivante, a-t-elle précisé. Amnesty International a indiqué mercredi sur son site internet qu’elle « effectue actuellement des recherches sur ce cas avec l’aide de sources dignes de foi. »

Nadim Houri, de Human Rights Watch, a cependant souligné que la réapparition de l’adolescente n’enlevait rien au fait qu’une « femme décapitée avait été remise à la famille Hosni« . De nombreux observateurs mettent d’ailleurs en garde contre une manipulation des services secrets syriens qui auraient pu présenter cette autre femme aux parents de Zainab al Hosni en lui affirmant qu’il s’agissait bien de leur fille. Leur but aurait ensuite été de piéger l’opposition après que ses leaders ont présenté Zainab al Hosni comme une victime de la répression.Source: lci.tf1.fr

By: breizhjoker

Les moutons enragés

Publié le Samedi 08 Octobre 2011 à 10:49

AFP – La Maison Blanche a condamné avec force vendredi les dernières violences en Syrie, dont l’assassinat d’un chef de l’opposition kurde, et appelé le président Bachar al-Assad à quitter le pouvoir « maintenant ». [...]

Préparez-vous encore à du grand théatre venant du réseau Al-Jazeera…

Al-Jazeera prépare de fausses images de la Syrie

La télévision syrienne a diffusé, jeudi 6 octobre 2011, une émission spéciale avec Thierry Meyssan. Le président du Réseau Voltaire a tiré les leçons de son expérience en Libye.

Au cours de l’entretien, Thierry Meyssan a rappelé qu’il avait annoncé sur Voltairenet.org la construction par Al-Jazeera d’un studio à Doha (Qatar) reproduisant la place verte et Bab el-Azizia. Cette annonce avait été violemment critiquée par la presse mainstream qui y voyait une preuve « d’anti-américanisme primaire ».

Pourtant, dès le début de la bataille de Tripoli, Al-Jazeera diffusa des images de propagande tournées dans ce studio pour faire croire que les rebelles étaient entrés dans la ville, alors que celle-ci était encore sous les bombardements massifs de l’OTAN. Il s’agissait de casser le moral des Libyens en leur faisant croire que tout était perdu. Par la suite, le chef du Conseil national de transition, Mustafa Abdul Jalil, a admis les faits et les a présentés comme une ruse de guerre.

À la télévision syrienne, Thierry Meyssan a révélé qu’Al-Jazeera vient de préparer des décors de la place des Omeyyades et de la place des Abbassides (Damas). La chaîne qatariote compte également reproduire les places centrales de quatre villes de province. Le Qatar prévoit en effet de participer à une action militaire occidentale contre la Syrie.

Vidéos sur Réseau Voltaire

Je ne supporte plus ce genre de mensonges médiatiques qui nous manipulent, et qui deviennent la cause de milliers de morts…Si ça peu se retourner contre eux un moment donné, j’en serais très heureux.

Jo ^^"l'éveil 2011"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article