Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MÉMO TECHNO - En vous demandant de classer vos amis en fonction de votre proximité avec eux, le réseau social veut vous inciter à partager plus, en toute confiance.

• Le contexte : Facebook a annoncé mardi sur son blog une révision de la fonction de liste d'amis. Facebook va créer dans votre profil des «listes intelligentes». Certaines, thématiques, seront remplies d'office. Vous y retrouverez vos camarades de classe, vos collègues de travail, les membres de votre famille et les habitants de votre ville (ces amis pourront toujours être retiré ou ajouté manuellement de ces listes). Trois autres listes devront impérativement être remplies par vos soins: les «amis proches» (Facebook a déjà une bonne idée de qui il s'agit), les «connaissances» et les «contacts restreints».

• Ce qui change : Facebook souhaite répliquer sur son réseau social la distinction entre les amis, dont on peut avoir des nouvelles tous les jours, et les simples connaissances. Vos contacts recevront donc un traitement différent selon la liste dans laquelle ils figurent, sans que vous ayez le moindre réglage à faire. Ainsi, toutes les actions de vos «amis proches» (nouveaux statuts, photos, commentaires), seront ainsi signalées dans votre fil d'actualité. En revanche, seules les actualités les plus importantes de vos «connaissances», telles qu'un mariage ou un déménagement, émergeront.

La liste des «contacts restreints» fonctionne dans l'autre sens, en limitant ce qu'ils voient de vous. Ceux qui y figureront ne verront que les messages que vous avez destinés à l'ensemble des visiteurs du réseau social (et pas seulement à vos seuls amis). Vous pourrez donc ajouter votre patron comme ami sans lui dévoiler votre vie, vante Facebook. Pour des réglages plus fins, et ne montrer par exemple vos photos taguées qu'à certaines personnes, il restera possible de constituer des listes personnalisées, avec des réglages de confidentialité précis.

• La motivation de Facebook : Seuls 5% des membres de Facebook ont pris le temps de constituer des listes, d'après Mark Zuckerberg. Or, c'est un outil particulièrement efficace pour utiliser un réseau social en toute confiance. C'est d'ailleurs l'une des fonctions par laquelle le concurrent Google+ cherche à se démarquer. En poussant à l'utilisation des listes, Facebook cherche à rassurer ses membres et à les encourager à partager davantage de statuts, de vidéos et de liens, même à un public plus restreint. Et pour cause : si les membres de Facebook ont 130 amis en moyenne, le réseau social s'attend à ce que vous n'ajoutiez, dans la liste des «amis proches», que cinq à dix personnes.

Par Benjamin Ferran
Journaliste, Le Figaro.fr
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article