Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans une interview au Wall Street Journal, Arnaud Montebourg a annoncé que l'Etat-actionnaire compte revendre certaines parts qu'il possède dans des entreprises.

 

Arnaud Montebourg. (Laurent Cipriani/AP/SIPA)

Arnaud Montebourg. (Laurent Cipriani/AP/SIPA)

 

 

 

L'Etat français envisage de céder des participations dans des entreprises dont il est actionnaire pour assainir ses finances, a déclaré vendredi 5 avril le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

"Dans le cadre de la restructuration budgétaire et la modernisation des politiques publiques, nous réfléchissons en effet à un changement de nos participations", a déclaré le ministre dans une interview au Wall Street Journal. "Nous n'excluons pas ce genre d'action, mais nous ne voulons pas perdre notre influence sur les entreprises", a-t-il ajouté.

Dans son entretien au quotidien financier américain, Arnaud Montebourg a refusé de dire quelles participations pourraient être mises en vente.


EDF, Areva ou France Telecom ?

Après un dérapage budgétaire en 2012, le gouvernement a reconnu qu'il n'arriverait pas à atteindre l'objectif d'un déficit à 3% du PIB cette année et qu'il négociait un délai avec la Commission européenne.

L'Etat a déjà annoncé la semaine dernière la vente d'une participation de 3,12% dans l'équipementier aéronautique Safran pour 448,5 millions d'euros.

Parmi les importantes participations publiques, on compte des parts très majoritaires dans EDF ou Areva ainsi que des participations minoritaires dans France Télécom, Air France-KLM, GDF Suez ou encore Renault.

 

source

 

merci à Spartou pour son mail

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article