Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Une vue de Tokyo. (photo d'illustration)
Une vue de Tokyo. (photo d'illustration) | REUTERS

Le risque zéro n'existe pas et malgré toutes les précautions, un désastre peut toujours arriver. Moralité : il faut toujours faire des sauvegardes.

Un adage bien connue en informatique que le Japon voudrait appliquer... à la ville de Tokyo.

Alors que le pays se remet difficilement du tremblement de terre et du tsunami de mars, le gouvernement a dévoilé un projet fou : construire un nouveau Tokyo, raconte Wired.

Cette réplique de la capitale pourrait être construite sur l'aéroport d'Itami (à 480 km de la capitale) et s'étendre sur 5 km².

D'après le projet du gouvernement, cette ville contiendrait des infrastructures suffisantes pour faire fonctionner le parlement ainsi que le gouvernement si jamais un tremblement de terre touchait la capitale.

Des bureaux, stations de vacances, parcs et casinos devraient aussi être présents dans cette seconde Tokyo, ainsi qu'une... tour de bureaux de 652 mètres de haut.

Une petite réplique

Au total, la ville pourra accueillir 50.000 résidents et permettre à 200.000 personnes de venir y travailler (majoritairement d'Osaka, seconde ville du pays et très proche du site). On est loin des 13 millions d'habitants de la vraie ville de Tokyo, note Wired.

Pour l'instant, ce plan reste avant tout un projet dont le coût n'est pas chiffré. Le groupe en charge de cette ville-sauvegarde a demandé un budget de 14 millions de yens (130.000 euros) pour en vérifier sa faisabilité.

L'ancien premier ministre Naoto Kan et un membre influent de l'opposition, Shizuka Kamei, ont apporté leur soutien à ce plan un peu fou.

Sources : Wired

Lu sur: lepost.fr

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article