Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Larry Page, cofondateur de Google, James Cameron, cinéaste de renommée internationale : ce sont quelques-uns des noms des fondateurs d'une toute nouvelle société, Planetary Resources Inc. Son objectif : l'exploitation des métaux précieux des astéroïdes croisant près de la Terre.

 

Un astéroïdeUn astéroïde (archives). © ESA - Agence Spatiale Européenne

 

Une véritable mine de métaux rares et précieux, à laquelle nul jusqu'à présent n'a eu accès : telle est la description enthousiaste que les créateurs de Planetary Resources Inc font des astéroïdes. Un de ces objets célestes de seulement 500 mètres de long renfermerait ainsi, affirment-ils, une quantité de platine équivalente à toute la quantité de ce métal extraite de la Terre dans l'histoire de l'humanité. Le seul hic, c'est d'aller chercher toutes ces richesses...

Voilà pourquoi Planetary Resources Inc a été mise sur pied. Cette toute nouvelle société vise précisément à développer l'exploitation des métaux précieux des astéroïdes croisant près de la Terre. On pourrait facilement se dire que ses créateurs ont un peu la tête dans les étoiles ; mais parmi ces visionnaires attirés par l'exploration galactique, on trouve des hommes d'affaires comme le cofondateur de Google, Larry Page, ce qui donne un certain sérieux à l'entreprise. On y trouve aussi le cinéaste James Cameron. Voilà qui démontre en tout cas que les voyages spatiaux ont le vent (solaire) en poupe dans le monde des affaires, après la création de Virgin Galactic par le milliardaire Richard Branson, et le premier vol privé vers l'ISS prévu pour le 7 mai par la société SpaceX.

Des "oasis" dans l'espace

Mais tout ceci ne répond pas à la question principale : comment aller planter sa pioche dans un astéroïde ? Même si certains d'entre eux croisent de temps à autre l'orbite terrestre, c'est loin, tout de même, et les bus sont rares pour les mineurs. Qu'à cela ne tienne, les optimistes fondateurs de Planetary Resources Inc comptent sur les avancées de la technologie qui, assurent-ils, permettront bientôt l'extraction de toutes ces richesses. Avec, envisagent-ils déjà, de multiples retombées bénéfiques pour l'humanité, et une activité économique dont ils envisagent qu'elle devrait, à terme, "peser" des dizaines de milliards de dollars par an. Elle pourrait notamment permettre de faire face aux besoins sans cesse croissants d'une population mondiale grandissante, en garantissant une ressource durable en métaux.

"Un grand nombre de ces métaux et minéraux qui sont rares sur notre planète se trouvent en quantité quasi-illimitée dans l'espace", souligne le Dr Peter Diamandis co-fondateur et co-président de Planetary Resources Inc. "En même temps que l'accès à ces matériaux s'accroîtra, non seulement le coût de nombreux équipements - de la microélectronique aux batteries - va baisser mais des applications nouvelles et importantes vont également émerger", prédit-il.

Et les ressources en métaux ne sont pas les seules convoitées. Car les astéroïdes proches de la Terre sont riches en eau et serviront "de sorte d'oasis" pour les expéditions d'exploration spatiale lointaines, fournissant les ressources nécessaires en eau et en carburant. "L'eau est sans doute la ressource la plus essentielle dans l'espace et le fait d'accéder à des astéroïdes qui en contiennent beaucoup va énormément faciliter l'exploration de notre système solaire", juge Eric Anderson, co-fondateur et co-président de Planetary Resources. "Outre la fonction essentielle de l'eau pour la vie, on peut aussi séparer l'oxygène et l'hydrogène qui la constituent, le premier permet de respirer et le second sert de carburant aux moteurs des vaisseaux". Ces "réservoirs d'eau" pourraient ainsi bouleverser l'exploration spatiale et rendre les voyages dans l'espace beaucoup plus économiques.

 

 

source via "Incapable de se taire":  Comme je l'ai dit dans Prometheus, les trousducs ne vont pas là pour miner. Il y a autre chose.

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article