Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


POLICIERS ET MILITAIRES, LISEZ BIEN CES DEUX INFORMATIONS MAJEURES SUR VOTRE AVENIR

Publié par Brujitafr sur 22 Septembre 2014, 15:04pm

Catégories : #Crise de l'Euro

Blocco stipendi, forze dell'ordine allo sciopero. Renzi: "Li riceverò, ma non accetto ricatti"

 

 

Du jamais vu en Europe, policiers et/ou militaires manifestent dans deux pays différents à quelques jours d'intervalle. Ce qui permet de voir clairement la main de Bruxelles planer sur les payes des uniformes. Le journal italien La Repubblica a ainsi rapporté la semaine dernière qu'une union massive entre policiers et militaires s'était constituée pour une grande manifestation nationale commune, fin septembre en Italie, afin de protester contre le gel et même certaines baisses de leurs salaires exigés par... Bruxelles!

 

En juillet, c'était les policiers et militaires portugais!!!!


Tiens... Cela me rappelle la Grèce à nouveau, en 2010 et 2011, opération pilotée par Goldman et all., et la première manifestation commune police-armée à Athènes pour protester contre la baisse de 30% de leurs salaires.


En Belgique (à deux pas de Paris, donc), idem, mais avec un autre déguisement: "la pension des policiers retardée de 8 ans: des dizaines de milliers d'agents seront dans la rue le 18 septembre. La police descendra en nombre dans la rue afin de manifester son mécontentement contre l’absence de solution concernant les pensions anticipées des agents. Les syndicats se disent convaincus de pouvoir rallier à leur cause des dizaines de milliers d’agents, ce qui n’est plus arrivé depuis 2000-2001 et le mécontentement suscité par la réforme de la police, lit-on mardi dans Het Nieuwsblad", lire ici SudInfo, merci à Mr Nicholls.


Policiers et militaires french, vous êtes les suivants sur la liste, ne l'oubliez surtout pas. Lire ici La Repubblica.


PS: les réservistes de la gendarmerie vont sans doute servir gratuitement, allant dans le sens des coupes budgétaires. Avant, ils étaient payés au lance-pierre. Tout va bien en France.

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

Commenter cet article

Révo 22/09/2014 15:52


Le mini roman qui va peut être tout changer en 2014
Le résultat des élections y était déjà mentionné.

http://www.amazon.fr/C%C3%A9tait-La-R%C3%A9volution-France-bascula-ebook/dp/B00HWF6Y74/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1401042919&sr=8-3&keywords=c%27%C3%A9tait+la+r%C3%A9volution

Extrait du livre:

C’était La Révolution
Cette année là, la France bascula … et le sang coula.
Tout avait commencé plusieurs années auparavant par une crise monétaire mondiale qui avait fini par toucher la France de plein Fouet. Les entreprises exsangues durent fermer en masse renvoyant
des flots ininterrompus de travailleurs vers les bureaux d’emplois.
Les devantures dans les centre villes affichaient de plus en plus « à louer » « bail à céder ». Bref plus rien n’allait dans le pays France… enfin sauf pour une poignée de privilégiés qui
vivaient tout en haut de la pyramide et qui en dessous de 10 000 euros se refusaient à prendre la moindre responsabilité.
Le peuple donc crevait petit à petit étouffé par le manque d’emplois, l’inflation et des impôts toujours plus lourds, toujours plus insidieux que votaient dans la joie et l’allégresse (un ptit
four svp ..merci) une cohorte de gens dévoués au système, leur système.
La situation était devenue de plus en plus explosive car la différence entre le bas de la pyramide et ceux d’en haut n’était plus tenable.

Il y avait ceux qui avaient encore la chance de travailler durement et ceux qui profitaient du système par leurs copinages et leur soumission aux différents Lobbys. Les français à cette époque ne
supportaient plus cette mise en scène.
Puis vinrent les élections qui firent basculer notre pays. Ce fut le révélateur d’un mécontentement généralisé , d’une ampleur qui n’avait jamais était atteinte.
Le parti que le système appelait « d’extrême droite » fit un raz de marrée et les Français désavouèrent massivement les élites au pouvoir mais aussi l’opposition « républicaine ».
Au soir des résultats, il était clair que rien ne serait plus comme avant et c’est ce qu’il advint.

Une poignée de généraux en fin de carrière et qui n’avaient donc plus rien à attendre du système décidèrent en leur âme et conscience que la France devait changer de visage.
Fort de leur expérience, de leur loyauté à leur patrie et de leur carnet d’adresse ils prirent sur eux de contacter les disciples qu’ils avaient formés tout au long de leur carrière dans les
différents corps d’armée.
Le résultat ne tarda pas.


Un nombre très important de jeunes généraux se joignirent à leur désir de redorer l’image de la France.
Il faut dire que cela les avait titillé depuis l’épisode rocambolesque et inimaginable où le président de la République Française s’était fait remarquer en sillonnant la capitale de nuit
chevauchant sa vieille mobylette d’époque pour aller « trousser » l’une de ses prétendantes .
Il était clair à cet instant là pour les militaires que le pouvoir ne pouvait plus rester entre de telles mains.
L’honneur de la France pour lequel ils s’étaient engagés repensant à leur vieux général qui tenait à payer lui même ses factures d’électricités, cet honneur là était bafoué, piétiné..
La décision fut alors prise d’agir et de se servir des résultats sans appel des élections pour légitimer le fait de retirer le pouvoir aux élites en place.
De changer complètement le système et tous les soumis qui lui étaient dévoués.
……

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<