Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


AFP/CHARLES PLATIAU

Mis à jour le 05.11.11 à 15h30

Le gouvernement français envisage, dans le cadre d'un nouveau plan d'austérité, de créer une deuxième «journée de solidarité», où les salariés travailleraient au bénéfice du budget de l'Etat, croit savoir le Journal du Dimanche.

Les derniers arbitrages doivent être rendus ce week-end et les mesures doivent être officialisées lundi pour ce plan censé rapporter six à huit milliards d'euros annuellement pour permettre à la France de conserver ses capacités d'emprunt à des taux modérés.

Critiques

Une première journée travaillée pour le budget de l'Etat a été instaurée en 2003 au bénéfice de la politique en faveur des personnes âgées, après la canicule meurtrière de l'été qui avait tué 14.800 personnes. D'abord fixée au lundi de Pentecôte, elle est depuis 2008 laissée au choix des entreprises ou des salariés, qui peuvent par exemple sacrifier un des jours de congés compensateurs de la réduction du temps de travail hebdomadaire à 35 heures, s'ils en ont.

Cette «journée de solidarité» est critiquée depuis sa création puisque par définition, elle ne pèse que sur les salariés, et non sur les professions libérales et les retraités. Le gouvernement pourrait aussi, dans le cadre du plan d'austérité, créer un taux intermédiaire de TVA à 7% sur certaines activités comme le BTP et la restauration, et augmenter le taux de l'impôt sur certaines grandes sociétés, ou sur toutes, de 33 à 36%.

source: 20minutes.fr


Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article