Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

À l'instar de la comète ELENIN, ISON ressuscite les peurs millénaristes et fait l'objet des spéculations les plus folles. Celle que les astronomes ont tout de suite qualifiée de "comète du siècle capable de changer la nuit en jour "vient de frôler la planète Mars à une distance de 10 millions de km.

C'était donc le moment idéal pour que certaines sondes spatiales en orbite autour de Mars enregistrent son passage mais voilà, depuis le 1er Octobre le gouvernement américain s'étant mis en congé, les agences non essentielles ont vu leur activité réduite au strict minimum. Par malchance, la NASA fait partie de celles là, officiellement il n'y aura donc pas d'observations de la comète ISON à son passage prés de Mars et même le rover curiosity  a été mis en stand by. Un rendez vous astronomique historique a été manqué à quelques heures prés,  comme dirait l'humoriste Bigard, c'est vraiment ballot ! (Presque autant que la perte des 13 000 bandes magnétiques originales des missions Apollo mais ça c'est une autre histoire).



Dans le même registre tragi-comique, il faut mentionner " la fameuse planète X " qui a subitement disparu des communiqués de la NASA  juste après avoir vu son existence officiellement confirmée au début des années 80. Du jour au lendemain, un objet céleste 4 fois plus gros que Jupiter aurait cessé d'exister,  les journaux n'en ont plus parlé, les savants également ou plutôt ceux qui l'on fait ont disparu dans des circonstances tragiques.

Cette fois la NASA place la barre un peu plus haut et veut nous faire croire que la comète du siècle ne sera pas observée à cause de certaines restrictions budgétaires. C'est un peu dur à avaler et comme avec l'histoire des cassettes égarées, cela ouvre la porte aux thèses conspirationnistes les plus folles.
En clair, si la NASA agit ainsi, c'est forcément qu"elle cherche à cacher quelque chose aux yeux du public.

Pour ma part, j'avais déjà émis l'idée qu'ISON, de même que sa consoeur Elenin, était une sorte de leurre artificiel destiné à détourner l'attention du public d'une menace bien réelle, celle que représente une naine brune (la planète X mentionnée plus haut) qui serait présente au sein de notre système solaire depuis l'an 2000 (le calendrier chrétien ayant été calibré en fonction de cet évènement extraordinaire).


Planète X, la menace invisible.


Les thèses autour de la planète X faisaient rire il y a  peu, mais depuis la chute de la météorite de Tcheliabinsk et la quantité phénoménale de boules de feu qui strillent le ciel quotidiennement, on rigole moins. Quand à ceux qui persistaient à voir des traînées de réacteurs dans le panache de ces boules de feu, désormais ils se taisent et comme des autruches, se cachent la tête pour ne pas voir l'évidence : Tout ceci n'est pas normal et ne présage rien de bon...

Il va de soi que si le public était au courant de certains faits, il s'ensuivrait une panique totale. Pensez ! Le quidam moyen n'est même au courant du changement de couleur du soleil, il croit que les chemtrails sont des traînées de condensation des avions et il croit certainement que les ressources naturelles sont inépuisables et que notre bonne vieille Terre peut supporter indéfiniment des milliards d'êtres humains qui veulent vivre et consommer à l'occidentale.

Détrompez le sur ces sujets, sortez le de son nid douillet et vous obtiendrez un forcené prêt à tout détruire.

Donc, la NASA ment, forcément et on le comprend, reste à savoir précisément ce qu'elle cache.

Si une naine brune encore froide n'est détectable que par les télescopes infrarouges, elle trahit sa présence au moment où elle est alignée avec la Terre et le soleil, c'est le cas 2 fois par an et la plupart du temps cela engendre de gros séismes comme ceux du 11 Mars 2011 (au Japon) et du 27 Février 2010 (au Chili).

Le tsunami du 26 décembre 2004 rentre également dans ce cas de figure. À chaque fois, on remarque un intervalle de 1 an et 12 jours entre ces séismes ce qui signifie que la naine brune se déplace à peu prés à la même vitesse que la planète Saturne et qu'à ce rythme il lui faudrait donc au total une trentaine d'années pour accomplir sa révolution autour du soleil (signalons en passant que Saturne et Jupiter sont le siège de tempêtes géantes jamais observées auparavant qui sont dues à leur interaction avec cet astre).

Sur Saturne, un ouragan de 2000 km de diamètre qui dure depuis des années.


En se basant sur les alignements planétaires, n'importe qui avec un peu de jugeote serait en mesure de deviner la présence de la planète X et de retracer son orbite. Il suffit de savoir que la date des gros séismes correspond à celle de ses alignements et le tour est joué ! Même un enfant serait en mesure de dessiner les contours approximatifs de son orbite et d'en déduire certaines informations importantes comme le fait qu'elle tourne dans le même sens que les autres planètes  et sur une trajectoire guère éloignée du plan de l'écliptique.

La planète X serait donc bel et bien une partie intégrante de notre système solaire et non pas une intruse qui viendrait chambouler l'ordre céleste.  L'étude des données traditionnelles permet d'en déduire une période orbitale d'environ 3240 ans. À l'échelle humaine c'est suffisant pour estomper le souvenir des précédentes catastrophes de la mémoire collective ou du moins à les réduire au rang de mythes, à l'échelle du temps sidéral, cela équivaut à une micro-seconde.

Depuis quelques années, un individu normal sans connaissances particulières ni moyens techniques aurait donc été en mesure de déduire la présence d'une naine brune autrement dit le fameux "soleil noir" des occultistes,. Il s'agit d'un astre invisible aux yeux des masses ignorantes et qu'à moins de détenir un télescope à infrarouge comme celui du Vatican , seuls les détenteurs de la science cachée seraient en mesure d'appréhender.



La mystification ELENIN.


C'est alors qu'entre en jeu, la comète ELENIN. Découverte fin 2010 par le russe Léonid Elénine, cette comète a beaucoup fait parler d'elle. À l'époque, c'était les mêmes histoires que celles qui circulent à propos d'ISON aujourd'hui : La comète devait précéder la naine brune à moins qu'elle ne le fut elle même, ELENIN devait interagir avec notre planète et déclencher un killshot, elle allait nous empoisonner avec ses gaz et surtout ELENIN causait de gros séismes en cas d'alignement avec notre planète et le soleil...

Annoncée au départ comme une comète tout à fait classique, ce fut un certain Mensur Omerbashich qui mit le feu aux poudres. Dans une étude publiée sur le site de l'université de Cornell en Californie, ce dernier émit l'hypothèse que les séismes de magnitude 6 et + étaient causés par des alignements planétaires. Il publia un tableau recensant les plus gros séismes depuis l'an 2000, les alignements planétaires et ceux avec la comète ELENIN :



Il en ressort que la petite comète ELENIN aurait causé 2 des plus puissants séismes de notre époque, celui du 27 Février au Chili et celui du 11 Mars 2011 au Japon. Quand au séisme du 26 Décembre 2004, ce serait un alignement entre la Terre, Mercure et Venus qui en serait la cause.

Mensur Omerbashich ne s'arrête pas là, Selon lui la comète ELENIN serait également responsable d'un tremblement de Terre de magnitude 8,7 ayant eu lieu le le 4 Février 1965. Pire encore, il annonce qu'ELENIN va causer un surcroît d'activité sismique dans les prochains mois (Août et Octobre 2011), jusqu'en 2016 et que ce n'est que vers l'an 2060 que son influence se sera complètement dissipée.

À partir de cet instant, la blogosphére est en ébullition. On ne parle plus que de cette comète, ELENIN était elle la " blue Kachina "des Hopis ? ELENIN serait elle la planète X ou ne ferait elle que l'annoncer ?

Ce sont les mêmes rumeurs que l'on entend aujourd'hui à propos de la cométe ISON, ce qui démontre que la plupart des gens ont la mémoire courte et que ce sont toujours les mêmes ficelles qui fonctionnent le mieux.

À l'époque, ayant remarqué que le prochain alignement avec ELENIN se ferait aux alentours du 25 Septembre j'avais lancé une alerte à propos d'un Big One prévu pour cette date tout en remarquant qu'au même moment se produiraient plusieurs autres alignements potentiellement dangereux incluant Uranus, Venus, Mercure, Jupiter et même Saturne. J'en avais conclu que l'exécutif américain allait donner des signes de nervosité et que dans ce contexte, la comète ELENIN serait un facteur aggravant.

Si à le date prévue, le président Obama effectuait une visite fort opportune à Denver qui est la capitale de rechange des USA en cas de cataclysme majeur et si cette époque fut éffectivement marquée par une intensification de l'actvité sismique et volcanique,   j'étais loin d'imaginer du rôle que jouait ELENIN dans cette partition écrite à l'avance par l'élite illuministe.

Et j'étais loin d'être le seul dans ce cas, nous avions sous les yeux une comète positionnée sur la même ligne que le soleil et la Terre, le jour de 2 séismes si puissants qu'ils ont fait décrocher l'axe de rotation de la Terre (le 27 Février 2012 et le 11 Mars 2011), il était donc prévisible que lors de l'alignement du 27 Septembre, la même chose allait se reproduire.

À la stupeur générale, il n'en fut rien et tous ceux qui mirent en avant la théorie des alignements planétaires en furent pour leur grade, ELENIN avait superbement joué son rôle de leurre. Ceux qui se sont focalisés dessus ont perdu de vue la véritable cause des gros séismes :  Des alignements bi-annuels avec une naine brune invisible à l'oeil nu. À l'époque certains appréhendèrent ce phénomène de manière totalement empirique, ils formulèrent " la théorie des 188 jours " qui veut qu'à chaque laps de ce temps, il se produit d'importants séismes. La voici restituée sous forme d'image :



Ce qu'il faut retenir ce n'est pas le quadrilatère mais le fait que 2 puissants séismes sont espacés de 1 an et 12 jours et que dans l'intervalle de ce temps, soit 188 jours, on assiste à des séismes de moindre puissance.

Cette alternance dans la puissance de ces séismes est du au fait que chaque année il se produit 2 types d'alignements avec la naine brune, ceux où la Terre s'interpose entre cette dernière et le soleil et ceux où c'est le soleil qui s'interpose. Dans le premier cas, la Terre est directement influencée, dans le second cas elle l'est de manière indirecte à travers le soleil.



Aux périodes indiquées, nous avons bel et bien enregistré un regain d'activité sismique, c'est également le cas aujourd'hui en Octobre 2013. Ce qui démontre que derrière la  " théorie des 188 jours " se cache un fond de vérité.

Sans ce fantastique leurre que représentait la comète ELENIN, la blogosphére aurait finit par comprendre que les gros séismes de ces dernières années trahissaient la présence d'un astre invisible : la fameuse naine brune ou planète X. C'était elle qu'il fallait incriminer pour le séisme de Décembre 2004,  celui de 2010 au Chili et de 2011 au Japon au lieu d' ELENIN comme le prétendaient une myriade d'agents désinformateurs.

ELENIN devait forcément avoir été contrôlée intelligemment pour être alignée avec la Terre et le soleil en Février 2010, en Mars 2011 mais également en Septembre 2011 afin d'occulter les divers alignements planétaires dangereux en vue desquels l'élite illuministe se préparait.

Pour ma part voici ce que j'écrivais quelques jours avant la date fatidique du dernier alignement avec la pseudo comète ELENIN :


"il s'agira bien d'un alignement planétaire, le fait que la comète Elenin (ou ce qu' il en reste) soit également alignée à ce moment là ne peut que constituer un facteur aggravant mais avec ou sans cette comète le danger demeure réel.

Et entre parenthèses, cette comète doit vraiment être d'un genre spécial puisqu'elle cumule beaucoup de coïncidences. Tout d'abord, son alignement du 27 septembre prochain est synchronisé avec celui de la Terre, du soleil, et de Mercure et de Neptune (avec en outre un alignement secondaire entre Venus, le soleil  et Jupiter).


Autre coïncidence, son alignement du 11 Mars dernier (jour du tsunami) coïncide avec l'alignement de la planète Nibiru qui comme je l'ai démontré, a lieu tous les 6 mois soit à chaque semi révolution de notre planète autour du soleil ( cf l'énigme des 188 jours).

Je ne me hasarderais pas à calculer quelles sont les probabilités pour que les alignements d'une comète soient synchronisés au jour prés avec d'autres alignements planétaires précurseurs de séismes, mais elles doivent être très faibles.

Je ne me hasarderais pas non plus à évaluer les possibilités que cette comète soit factice ou intelligemment contrôlée, ce serait alors la porte ouverte à toutes sortes de thèses délirantes qui décrédibiliseraient par avance tout exposé.
Pour le moment, je préfère me baser que sur les faits, comme prévu ce mois de Septembre est sismiquement très intense et comme prévu les autorités semblent se préparer à toutes les éventualités."

http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2011/09/obama-elenin-et-lalignement-planetaire.html

À l'époque, Richard C Hoagland, un ex conseiller de la NASA émis l'hypothèse que la comète ELENIN puisse être un objet intelligemment contrôlé mais son histoire fut aussitôt étouffée par un brouhaha de désinformation mêlant vaisseaux spatiaux extraterrestres et nouvel âge (à moins qu'il ne joua lui même le rôle d'agent désinformateur en propageant le vrai et le faux).


Chose étrange,  la comète ELENIN se serait désintégrée officiellement entre Septembre et Octobre 2011, toutes les spéculations autour de l'alignement du 27 Septembre portaient donc sur un objet fantôme qui n'était même pas censé exister. Quoiqu'il en soit, le leurre que représentait ELENIN remplit son rôle à merveille. Plus personne ne pensa à la théorie des alignements planétaires. Même la fantastique éruption solaire de classe X 20 qui eut lieu quelques jours plus tard passa relativement inaperçue alors qu'elle aurait pu causer des dommages considérables si elle avait été dirigée vers la Terre.

Un an plus tard, pratiquement jour pour jour, l'histoire s'est répètée. Le 26 septembre 2012,  les médias annonçaient la découverte d'une comète capable d'être plus brillante que la lune. Dés cet instant tout le monde se focalisa sur ISON. Rendez vous fut pris pour le mois de Novembre 2013 où elle devrait frôler le soleil et être visible en plein jour.
Mais comme sa consoeur ELENIN, il se pourrait bien qu'ISON soit un autre leurre destiné à focaliser l'attention du public et à occulter une menace bien plus sérieuse...


À Suivre :

ISON et la rumeur du halo autour de Mars

 


Tag(s) : #CIEL et ESPACE

Partager cet article