Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est policier et responsable de l'organisation des cérémonies du ministère de l'Intérieur. Le hic pour Manuel Valls : Philippe D. a des pratiques sexuelles extrêmes et le montre sur le Web.

Originaire de la région de Lens (Pas-de-Calais), et chevalier de l'ordre national du mérite depuis 2004, Philippe D. a été entendu mercredi par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) dans le cadre d'une enquête administrative. Il risque aujourd'hui la révocation.

 

Voilà qui pourrait bien embarrasser Manuel Valls. Le responsable du protocole du ministère de l'Intérieur a des pratiques sexuelles extrêmes et scatophiles et poste des images de ses ébats sur Internet. Ce fonctionnaire de police, Philippe D., avait déjà été accusé de ce genre d'activités, mais avait nié auprès de sa hiérarchie et invoqué le fait que cela relevait de sa vie privée. Le hic, c'est que le policier a récemment mis en ligne, sur des sites pornographiques, des vidéos de lui en plein ébat sexuel. Scandale au service de sécurité du ministère, dont Philippe D est l'un des responsables.

Philippe D risque gros. Son statut de haut fonctionnaire de police lui interdit, d'après un règlement strict, de diffuser ce genre de vidéos. Pourquoi ? Selon le code de déontologie de la profession, "le fonctionnaire de police ne se départit de sa dignité en aucune circonstance". D'après le contenu des vidéos, il semblerait que cela soit pourtant bien le cas selon Le Parisien qui s'est procuré les images. Le journal évoque des scènes "choquantes" tournées dans les égouts de Berlin. Rappelons que la scatophilie est une attirance le plus souvent sexuelle pour les excréments.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article