Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Entre 2010 et 2011, on note une différence de 2.000 décès en Belgique, ce qui inquiète le secteur des pompes funèbres, rapportent vendredi les journaux du groupe Sud Presse et Het Laatste Nieuws. "Si cette tendance se confirme durant les trois prochaines années, je crains que beaucoup de collègues doivent fermer boutique", déclare l'entrepreneur en pompes funèbres Johan Dexters au Laatste Nieuws.

De janvier à septembre inclus, on a dénombré 74.326 décès. Sur la même période de 2010, on en comptait encore 76.291. C'est au temps généralement doux de cette année que l'on doit cette tendance à la baisse du nombre de décès dans notre pays. Il faut aussi tenir compte de l'allongement de la durée de vie, dû aux progrès de la médecine.

Par ailleurs, de nombreuses personnes qui auraient dû avoir 85 ans cette année sont décédées à l'âge de 20 ans sur les champs de bataille, durant la Seconde Guerre mondiale. Cette génération manque donc à l'appel au nombre de décès en 2011.

La Belgique compte 650 entreprises de pompes funèbres. Interrogée par Sud Presse, l'une d'entre elles précise que c'est "le bon moment" pour mourir. "On a plus le temps de recevoir les proches du défunt (...) Le temps de cérémonie est rallongé s'ils le demandent." (belga).

source: 7sur7.be

Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article