Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UNE VERITABLE HONTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Le roi du Maroc Mohammed VI a annoncé samedi soir l'ouverture d'une enquête à la suite de la grâce royale accordée à un pédophile espagnol multirécidiviste, qualifiée de "regrettable libération".


Le roi Mohammed VI

source et suite


MAJ 10H05


Le roi joue les vierges effarouchées, et veut faire croire qu’il a été trompé. Tout ça est bien beau mais, avec l’affaire de ce criminel espagnol, le palais ne pouvait ne pas être au courant des crimes de cet homme qui ont défrayé la chronique au Maroc. Il y a quand même 11 petites victimes et l’homme avait été condamné à 30 ans de réclusion.


Pour terminer, voici la liste des petites victimes innocentes de Daniel Galvan Viña. Ce sont des fillettes issues de familles très pauvres de la ville de Kénitra, près de Rabat la capitale, dont nous ne rendons publics que leurs prénoms:


- Nawal, 6 ans, âgée de 2 ans au moment des faits.

- Rkia, 12 ans, violée alors qu’elle avait  de 8 ans.

- Saïdia, 13 ans, âgée de 9 ans au moment des faits.

- Souâd, 10 ans, âgée de 6 ans au moment des faits.

- Aziza, 10 ans, âgée de 6 ans au moment des faits.

- Omar, 19 ans, âgée de 14 ans au moment des faits

- Amal, 10 ans, âgée de 6 ans au moment des faits.

- Intissar, 10 ans, âgée de 6 ans au moment des faits.

- Fatéma, 15 ans, âgée de 11 ans au moment des faits.

- Karima, 11 ans, sœur de Fatéma, âgée de 7 ans au moment des faits.

- Hanane, 9 ans, âgée de 5 ans au moment des faits.


Source


 

Les pédophiles veulent les mêmes droits que les homosexuels

Les pédophiles veulent les mêmes droits que les homosexuels

 

Le 22 décembre, c'est la fête aux pédophiles !

Le 22 décembre, c'est la fête aux pédophiles !

 

Une association qui fait l'éloge de la pédophilie obtient gain de cause aux pays-bas

Une association qui fait l'éloge de la pédophilie obtient gain de cause aux pays-bas

 

Cohn-bendit et les verts allemands toujours plus accusés de pédophilie

Cohn-bendit et les verts allemands toujours plus accusés de pédophilie

 



Pédophile gracié: un acte "d'une extrême gravité"

 


Manifestant s'opposant à la libération d'un prisonnier espagnol condamné pour pédophilie dans les rues de Rabat © reuters.


Le parti d'opposition socialiste espagnol a jugé samedi "d'une extrême gravité" la grâce accordée par le roi du Maroc à un pédophile espagnol multirécidiviste lors de la visite du roi d'Espagne et demande une "explication immédiate" du gouvernement espagnol.


 

 

 

 

© reuters. © reuters. © reuters.

 

 

 

 


 

 

 

 

  La vice-présidente du parti socialiste espagnol Elena Valenciano "considère d'une extrême gravité le fait qu'une personne qui a été condamnée à 30 ans pour abus de 11 enfants ait pu être grâciée. Elle exige une explication immédiate du gouvernement espagnol", indique le Psoe dans un communiqué.

Elle va également déposé lundi une question orale devant le congrès des députés pour obtenir du ministre des Affaires étrangères Jose Manuel Garcia-Margallo une "explication urgente" concernant cette décision.

La grâce accordée par le roi du Maroc à Daniel Galvá Viña a viré au scandale au Maroc, où plusieurs milliers de personnes ont exprimé leur colère vendredi soir dans les rues de Rabat. Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées par les forces de l'ordre.

D'autres rassemblements ont eu lieu dans le nord, à Tanger et à Tétouan, et ont également été dispersés par la force.

Les manifestants ne décolèrent pas depuis la grâce accordée mardi dernier par le roi Mohammed VI à un pédophile espagnol âgé d'une soixantaine d'années, condamné en 2011 à 30 ans de prison pour des viols sur onze mineurs d'âge.

Cet homme, qui aurait déjà quitté le Maroc, faisait partie d'une liste d'une cinquantaine de prisonniers graciés au nom de l'excellence des relations entre les deux royaumes, d'après des médias officiels.

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article