Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

thumbnailCAHYPQ26

Une société lobotomisée par une télévision et des médias formatés, des compétitions sportives bestiales boostées à la testostérone de synthèse, des bruits de fond déstructurant qui font office de musiques populaires, des artistes sensés incarner l’intelligencia qui défilent leurs strass sur des tapis rouges sang des pauvres, des gadgets électroniques hors de prix pour apprendre à ne plus se parler, une classe politique égo centrée, sans vision et vivant dans la peur de perdre leur pouvoir dérisoire, des nourritures préfabriquées sur-sucrées sur-salées sur-toxiques, une médecine basée sur la guerre et la mort du vivant à grand renfort de poisons synthétiques sponsorisés par la finance rapace, le mensonge institutionnalisé en violences hiérarchiques, voila un bref résumé de ce dont dont on nous abonde quotidiennement. Avec ce « remède de cheval » le monde va de mieux en mieux, comme chacun peut le constater !

Mais qu’attendons-nous pour dégager de nos vies toute l’absurdité préfabriquée de cette merde. Qu’attendons-nous pour créer notre propre route, suivre notre chemin personnel, rêver l’autonomie et le partage. Quand on ne fait pas le boulot, quant on ne fait pas le travail sur soi, sur ce qui entre et ce qui sort, on ne mérite pas d’incarner ce qu’il y a de supérieur et l’on se contente passivement de subir l’horreur d’une vie par procuration. On est alors ballotté d’aléas en aléas comme un canot sans gouvernail avec par-dessus le marché l’outrecuidance de reprocher à la mer porteuse ses clapots ou ses vagues en tout sens.

Réveillons nous ! Boycottons le vice/lard pour la vertu/tonique, boycottons la peur préfabriquée pour la joie indéfectible de la conscience active, boycottons le mensonge pour la vérité. Cela n’arrivera pas par la grâce d’un coup de baguette magique phantasmatique mais par la virilité de choix décisifs, appliqués, soutenus et conscients. Seuls les héros de la vigilance intérieure survivront intègres à l’apocalypse radicale des temps nouveaux. Pas d’a peu prêt, pas de compromis, pas d’eau tiède pour vitaliser l’éther de nos pensées, le souffle de nos paroles, la fermeté de nos actions !

Car pendant que tous les esprits les plus brillants de l’intellectocratie d’apparat sont occupés à démêler leurs imbroglios les plus rocambolesques, dans l’ombre, la toile de la décérébration collective se tisse et resserre ses liens mortels. Chaque minute compte, chaque heure qui passe ne se présentera plus et l’urgence à être n’attendra pas le train train de nos habitudes passives de soumission. Sans prise de risque nous n’aurons que ce que nous méritons, une mort sans gloire et sans avenir ! Les trompettes du ciel et de la terre sonnent ensemble l’heure du trie, notre surdité serait criminelle envers la chance d’épanouir ici et maintenant ce que nous sommes en vérité. La violence de ce qui s’en vient sera proportionnelle au carcan à briser pour réveiller le dormeur. Elle ira si cela est nécessaire jusqu’à la dislocation et la refonte de la forme incarnée qui si elle ne répond pas à la nécessité de sa fonction n’a aucune raison de perdurer par delà l’achèvement du cycle en cours. L’impatience des forces de création est à son comble et le choix de l’inertie serait palmes de plomb au pied du nageur.

Nous ne sommes pas la vie que nous vivons mais en incarnant la conscience dans chaque instant qui passe nous devenons l’agent mutagène premier de cette même vie. Nous ne sommes pas le corps que nous expérimentons mais en inspirant l’éther frisson nous pouvons faire exulter la vie en la matière dense. Nous ne sommes pas nos croyances mais en creusant nos pensées nous fécondons l’univers de potentiels créatifs inexplorés. Nous sommes la lumière du monde et si nous ne prenons pas notre rôle au sérieux nous courrons au black-out !

 

Auteur:

Erik Gruchet, Saint Pierre

Reçu par mail le dimanche 15 mai 2011 "2012 un nouveau paradigme"

Tag(s) : #SAGESSE

Partager cet article