Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La France et l'Allemagne ont réclamé la possibilité de pouvoir rétablir des contrôles aux frontières nationales pendant un mois en cas de défaillance à une frontière extérieure de l'espace Schengen, dans une lettre commune.

La lettre est co-signée par le ministre de l'Intérieur français Claude Guéant et son homologue allemand Hans-Peter Friedrich, qui précisent avoir l'intention d'expliquer leur position à leurs homologues européens lors d'une réunion prévue le 26 avril à Luxembourg.

Cette prise de position précise les demandes du chef de l'Etat français Nicolas Sarkozy et candidat à l'élection présidentielle du 6 mai, et entend démontrer qu'elle sont partagées par le gouvernement allemand, a-t-on expliqué de source française. "L'application de Schengen c'est 1995, ça fait donc 17 ans. Dix-sept ans et ça ne fonctionne pas", avait clamé en mars le président-candidat.

"Nous avons besoin d'un mécanisme de compensation pour le cas ou un Etat membre, en dépit de l'aide qui lui a été apportée, se révèle incapable d'assurer ses obligations au titre de la protection des frontières extérieures de l'UE", souligne la lettre franco-allemande.

Les deux gouvernements réclament "la possibilité, en dernier ressort, de réintroduire des contrôles aux frontières internes pour une période n'excédant pas 30 jours" dans le cadre de ce "nouveau mécanisme" intégré sous forme "d'amendements aux codes frontières Schengen". source

Tag(s) : #EUROPE

Partager cet article