Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’intérêt de “Enfer à Denver”, c’est qu’il a permis de vous faire passer des messages sous le couvert d’une écriture romanesque. A vous de savoir lire et de décrypter ces messages à leur juste valeur et d’en tenir compte ou non. Devant la déliquescence désormais de plus en plus évidente du système, je ne comprends pas le manque de réactivité d’une frange importante des 20.000 lecteurs quotidiens de LIESI, qui devraient avoir suivi nos conseils depuis longtemps. Si vous voulez un récapitulatif pour savoir où nous allons, lisez “l’or, l’argent et la réforme monétaire“. Oui, cela vous coûtera 79€. La belle affaire ! Quand je lis les mails qui me sont adressés, et les sommes en jeu, je n’en reviens pas. Wake up ! Bougez-vous ! Vous croyez que vous avez le temps ? Ca me scie ! Lisez cet article jusqu’au bout.

Et puisque j’en suis à piquer ma colère en direct-life en ce dimanche matin, où, comme tous les jours, je travaille pour vous “gratis pro deo”, je vous rappelle qu’il y a un bouton “faire un don” pour dire merci et que vous êtes libre de donner ne serait-ce qu’un euro, à ceux qui vous montrent la route.

Pardonnez cette saine colère !

 

Déflation Laval

François Hollande a essayé de vous faire passer un message depuis qu’il est élu sous différentes formes, mais il n’est pas certain que vous ayez fait Tilt. Il y a eu de nombreux reportages à la télévision sur des mairies, où le maire et son personnel optaient volontairement pour une réduction de 30% de leurs rémunérations. Ces mêmes mairies réduisaient les subventions au Club de foot local et au Bingo des grand-mères de 30%. La première mesure de François Hollande a été de baisser son salaire et celui de ses ministres de 30%.

Une fois les législatives passées, attendez-vous à ce que le gouvernement annonce une réduction des budgets des ministères, probablement une mise à plat des rémunérations des fonctionnaires, où apparaitraient toutes les primes plus ou moins opaques… et au moins une forte réduction de ces primes. Mais Chut ! Il sera toujours temps d’en parler après les élections.

CAC

En quelques mois, le CAC ne s’apprête t’il pas à suivre les préconisations de François Hollande, qui n’aime pas les riches ? De 3.600 à 2.400 en quelques mois, il aurait perdu 30% de sa valeur.

 

Cuivre

Le cuivre s’apprête à suivre le mouvement initié par le Président français. Il va perdre 30% dans les prochaines semaines où les prochains mois. Comme on le voit sur ce graphe, il pourrait passer de 3000 $ la livre à 2.000$. Un joli coup en bourse, si celles-ci perdurent jusqu’au dénouement. Cela pourrait aller aussi vite qu’en 2008. Evidemment cette chute du cuivre est étroitement liée à l’effondrement du marché immobilier américain, irlandais, espagnol, chinois, etc.

Peut-on faire un parallèle entre le mouvement sur le cuivre avec le mouvement de baisse, que certains attendent sur le Silver ? L’Argent va t’il perdre lui aussi 30% de sa valeur à Court Terme ?  L’Argent est-il un métal industriel ou un refuge de valeur ? Si les banques s’effondrent, si les bourses ferment, même si l’argent perd 30% de sa valeur, le physique n’aura t’il pas joué son rôle de refuge ?

La réponse vous sera probablement donnée à la fin de l’été (voir plus loin) ou au début 2013.

GOLD

Les “initiés” des Majors, qui avaient joué la hausse de l’Or à 1900 et attendent avec une certaine impatience, voire un réel dépit aujourd’hui, sa chute à 1.250/1.300$ jouaient-ils eux aussi une déflation généralisée ?

RIZ

Le riz s’apprête apparemment à perdre 30% si on en croit les graphes.

Il faut savoir que le prix du riz sur le CBOT ne concerne pas la totalité du marché planétaire. Le riz est une culture essentiellement vivrière. Une infime portion des productions nationales est destinée à l’exportation. 95% de la production de riz est à usage domestique.

Les mouvements sur le CBOT ne révèlent qu’une tendance américaine.

Est-ce que le Bilderberg a décidé de jouer une déflation Laval Planétaire ? où ce mouvement sur le riz révèle t’il autre chose ? Une chose est certaine, il n’y a pas surproduction de riz sur la planète aujourd’hui. Loin de là. Les plaines côtières d’Indonésie et de la presqu’île indochinoise ont été inondées d’eau saumâtre ; or ces plaines sont consacrées à la riziculture. Idem pour les plaines rizicoles de l’Indus au Pakistan toujours inondées en grande partie.

Pourquoi toutes ces baisses ?

D’une part, il y a une bulle financière initiée par Greenspan en 1980, développée de multiples manières, gonflement du crédit notamment, puis invention de produits financiers comme les CDS et autres, qui ont fait la fortune de WS… et qui vont causer sa ruine… non, qui causent sa ruine… Cette bulle financière est en cours d’implosion.

D’autre part, il y a les règles de Bâle 3. Les établissements financiers doivent diminuer leurs bilans hypertrophiés, diminuer les prêts en cours, sortir au plus vite de leurs positions sur les marchés, même à perte, pour rapatrier le maximum de trésorerie. Comme on le sait, les banquiers ont tendance à prêter 1000 quand ils n’ont que 10 de capitaux propres. Cela leur est désormais interdit et la transition est douloureuse pour les banques et pour les marchés. Transition encore plus douloureuse lorsque la masse des déposants fait la queue au guichet pour réclamer l’argent qu’il y a déposé, parce que cet argent a été prêté 100 fois depuis, d’où la panique en Espagne et en Grèce.

Ensuite, les premiers dominos sont tombés, déclenchant les premières vagues de CDS. C’est l’histoire de la boule de neige, qui grossit et se transforme en avalanche.

Un peu comme les pertes officielles de JPM, passées de 1 Md$ à 7Md$, puis à 18Md$ en quelques jours… Le risque réel que JPM fait courir au système aurait du être révélé lors de l’audition de Jamie Dimon au Sénat la semaine dernière, mais l’audition a été reportée au 13 juin. Ses révélations, s’il ne se retranche pas derrière le 5ieme amendement, devraient accélérer la chute des marchés.

Enfin, l’empressement d’Obama et de la Fed à classer comme systémique le CME (Comex et Cbot) et l’ICE, notamment,  n’ont-ils pas donné un signal aux gros investisseurs de dégager de ces différents marchés auxquels vous pouvez rajouter le Gaz naturel et le pétrole ? Comme on le voit sur ces graphes, le mouvement a été général il y a 2 semaines. En regardant sur les graphes journaliers, les massifs ordres de vente ont été donnés, il y a 9 jours de bourse, soit le mardi 22 mai. Le jour même où les décisions d’Obama et de la Fed ont été prises. (Ci-dessous extrait du Wall Street Journal.)

Risques systémiques et révolutions

Nous savons qu’il y a de gigantesques liquidités, dont les gérants ne savent où les investir. N’y a t’il pas des obligations à taux négatifs et des fonds comme chez Mellon, où les investisseurs payent dans l’espoir de retrouver leur capital au sortir de la crise ? Ces capitaux sortis des marchés des softs commodities se sont ils massivement réfugiés sur l’or vendredi ? Sur quel signal ?

La déclaration de Mario Draghi disant que la zone Euro n’est plus gérable ? C’est plus que probable.

Mais la BCE n’est-elle pas la Banque la plus mal gérée de toute l’Europe ? qui n’aurait d’égale que la Fed ? Pourtant, l’essentiel des investisseurs attend encore avant d’entrer long sur l’or. Il doit y avoir une énorme masse d’achat-stop à 1665$. Si les cours passent cette valeur, cela allumera  une fusée vers 1.900$.

Le 17 juin prochain, le résultat des élections grecques nous dira si les Grecs jouent une révolution à l’Islandaise et envoient les banquiers aux pelotes, aux gémonies, voire derrière les barreaux. Ils seraient très probablement suivis de près par les Espagnols et les Portugais.

Le magazine allemand “Die Welt” révèle aujourd’hui que quatre institutions européennes travaillent à un “Master Plan”, un plan d’ensemble pour sauver la zone Euro. Ces brillants stratèges politico-monétaires n’ont ils pas déjà échoué avec le Plan D, le Plan E et le Plan F ? Ils me font penser à “Vil Coyotte” mettant au point son 125.309 ième plan foireux pour attraper les “bip-bip”.

Pendant ce temps, George Soros a enclenché son chronomètre. Il donne 3 mois à l’Allemagne pour résoudre la double crise européenne, crise bancaire et crise de la dette. Au-delà… l’Euro explose et l’Europe serait transformée en un autre Argentine (répétition du scénario des années 80). Le cas échéant, mieux vaut pour vous avoir cru à l’or et à l’argent physique avant l’heure.

Trois mois = Juin + Juillet + Août.

Monsieur Soros est très généreux dans son timing. Un certain Cassandre annonce un événement à venir la semaine prochaine, qui amènerait une nouvelle crise aigüe de la confiance interbancaire, qui irait s’amplifiant au fil des jours. Nos stratèges de Washington et de Bruxelles y perdraient le peu de cheveux qu’ils ont encore. Si Cassandre, qui ose annoncer le jour et l’heure, a raison, nous serons très vite fixés.

S’il a tort, et je le souhaite vraiment, profitez-en pour booster vos préparatifs avec un sentiment d’urgence.

Carpe Diem source = LIESI

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article