Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Maj 3 :

 

NEW YORK (Sipa-AP) -- Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo et le maire Michael Bloomberg ont annoncé dimanche la fermeture des réseaux publics de transport et de toutes les écoles de la ville de New York, tandis que des dizaines de milliers d'habitants ont reçu l'ordre d'évacuer certaines zones du sud de Manhattan et de Long Island pour faire face à l'ouragan géant Sandy qui s'approche de l'est des Etats-Unis.

Les écoles new-yorkaises, qui accueillent d'ordinaire 1,1 millions d'élèves, seront totalement fermées lundi. M. Cuomo a précisé que les transports en commun seraient suspendus à partir de 19h (23h GMT) ce dimanche. Il a déclaré que la décision de fermer les ponts et les tunnels de la ville se prendrait au cas par cas.

mr/AP-v0/mw


(Sipa / 28.10.2012 17h32)

 

MAJ 2 :

New York se prépare dimanche 28 octobre à l'arrivée imminente de l'ouragan Sandy sur la côte. Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a ordonné l'évacuation de 375 000 habitants résidant dans des zones inondables de la ville. "C'est une tempête sérieuse et dangereuse", a-t-il justifié lors d'une conférence de presse.

L'approche de l'ouragan a par ailleurs provoqué l'annulation de centaines de vols. Ainsi, Air France a annulé tous ses vols prévus lundi vers New York et Washington. Des compagnies américaines ont annulé des centaines de vols intérieurs. L'aéroport de New York devait cependant rester ouvert dimanche, selon les autorités, qui ont averti les voyageurs de possibles perturbations.

Un ouragan de catégorie 1

New York va également fermer son réseau de transports publics, y compris le métro, dimanche à partir de 19 heures (locales, minuit, heure de Paris) en prévision de l'arrivée attendue de Sandy quelque part entre le Delaware et le New Jersey. Outre le métro, le plus fréquenté du pays, la ville aux huit millions d'habitants a également décrété la fermeture des parcs, des aires de jeux et des plages dimanche après-midi.

L'ouragan Sandy, qui fait rage dans l'Atlantique, est un ouragan de catégorie 1 sur l'échelle Saffir-Simpson, qui en compte cinq, et souffle sur une étendue très large, d'au moins 800 km, selon le Centre national des ouragans, basé à Miami. Des effets se faisaient sentir dimanche le long de la côte, notamment en Caroline du Nord et dans le Maryland, où des zones étaient inondées en raison de la montée des eaux.

FTVi avec AFP

 

New York ordonne l'évacuation de 375.000 personnes

 

WASHINGTON - Le maire de New York Michael Bloomberg a ordonné dimanche l'évacuation de 375.000 habitants résidant dans des zones inondables de la ville à l'approche de l'arrivée de l'ouragan Sandy.

C'est une tempête sérieuse et dangereuse, a justifié M. Bloomberg lors d'une conférence de presse.


(©AFP / 28 octobre 2012 16h44)

 

 

 

 

MAJ n°1 :

 

 

« Frankenstorm » : les évacuations se multiplient

 

Aux États-Unis
Surnommé « Frankenstorm » par les Américains, Sandy se dirige présentement vers la Côte Est américaine qu’elle devrait atteindre dimanche soir. L'ouragan pourrait provoquer des inondations et des vents particulièrement violents chez nos voisins du sud.

« La taille de Sandy est très vaste. Les vents d’une force approchant celle d’une tempête tropicale s’étendent jusqu’à plus de 700 km du centre. Il s’agit donc d’un réel danger pour la Côte Est américaine.» mentionne Christina Huang, météorologue chez MétéoMédia.

L’état d’urgence a été déclaré par les gouvernements de la Virginie, du Maryland, de Pennsylvanie, de New York et du New Jersey qui invitent la population à prendre les mesures nécessaires afin de prévenir une éventuelle catastrophe.

Le gouvernement du New Jersey a notamment demandé l’évacuation des îles se situant entre les villes de Sandy Hook et Cape May d’ici à dimanche. La population est d’ailleurs invitée à éviter de circuler inutilement sur les routes. Les résidents situés en zone de basses altitudes doivent aussi se tenir prêts à évacuer si nécessaire.

L’état de New York a pris des précautions similaires, où une île de 200 habitants a été évacuée samedi. Il faut préciser que certaines villes côtières des États-Unis subissent déjà depuis samedi matin la force des vents déplacés par Sandy.


Les Américains font des réserves d'eau potable. (Crédit photo: CNN)
Les Américains font des réserves d'eau potable. (Crédit photo: CNN)

Et au Québec ?

En entrant dans les terres, Sandy perdra ses caractéristiques tropicales, mais elle affectera tout de même l’Ontario ainsi que le Québec.

Dès lundi, de forts vents allant à près de 100 kilomètres à l’heure pourraient notamment s'étendre du Nouveau-Brunswick jusqu’au sud du Québec. Les vents se canaliseront tout au long de la vallée du Saint-Laurent et augmenteront d'intensité entre Montréal et Québec. 

« La combinaison de ces vents avec la marée haute pourrait créer des débordements dans la région de Québec. » ajoute la météorologue.

Cette situation météorologique nous rappelle Irène qui avait lourdement affecté la Montérégie en 2011.  source

 

 

  ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Je vais vérifier si l'ordre d'évacuation a été donné dans les dernières heures.  Si des centaines de milliers de personnes sont évacuées de leur domicile, une préoccupation majeure pour tous les services d'urgence et le gouvernement, les élections présidentielles auront-elles tout de même lieu?

Le maire de New York, Michael Bloomberg, devait décider ce samedi s'il convient d'ordonner l'évacuation de 375.000 habitants des zones basses de cinq arrondissements de la ville à cause de l'ouragan Sandy qui poursuit sa route vers le nord de la côte Est.

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a déclaré l'état d'urgence pour tout l'Etat vendredi soir, rapporte le New York Daily News dans son édition en ligne.


 


Vos réactions sur cette info

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article