Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dernière intervention d'Olivier Delamarche est alarmiste au plus haut point.


Olivier Delamarche, associé gérant de la société de gestion Platinium Gestion, a donné une interview à la chaîne française BFM Business au cours de laquelle il a vivement critiqué les « Abenomics », la politique monétaire du Japon mise en place par le Premier ministre Shinzo Abe, et la politique d'assouplissement quantitatif des Etats-Unis, pilotée par le gouverneur de la Fed, Ben Bernanke.
 
Voici ses meilleures citations :

-La politique du Japon est suicidaire et nous assistons à la mort en direct du Japon. Les 20 ans de déflation n’ont pas marché. « Cela se payera dans un bain de sang ».

-La déflation a augmenté, les prix à l'importation ont augmenté de 30%. Il y aura un effondrement total de la monnaie japonaise, et comme au temps de la République de Weimar, il faudra payer son café avec des milliards de yens.
-Ben Bernanke est entré dans un système où il est obligé de continuer son Quantitative easing sous peine de déclencher un effondrement économique aux Etats-Unis, comme au Japon.

-Les chiffres américains sont très mauvais depuis plusieurs mois. On aura sûrement un défilé de « gugusses » qui vont nous dire que la tornade de l’Oklahoma va relancer l’habitation, comme le tsunami au Japon.

-Les perspectives positives aux Etats-Unis sont soutenues uniquement sur l'injection mensuelle de milliards de dollars dans l'économie américaine. Si l’on arrête ça, c’est terminé.

-Il y a une bulle obligataire, et sur les actions, est en train de gonfler. Avec une dette de 230% du PIB, le Japon ne remboursera jamais ses dettes, et aux Etats-Unis c’est pareil. Les Américains ne se désendettent pas, ils ne font que cesser de rembourser leurs dettes, ce n’est pas du désendettement et ce sont les banques qui portent cette dette.

-Le Dow Jones comme la confiance des consommateurs augmentent mais cela ne signifie pas que tout va bien. Aujourd’hui, les cours stratosphériques sur les actions et sur les obligations aux Etats-Unis, en Europe et au Japon ne se justifient pas. Il y aura à un moment donné un retour sur les fondamentaux et beaucoup de gens vont pleurer.

-Wall Street est à un niveau record parce que Bernanke remet du fuel tous les mois. Bernanke ne s'arrêtera pas d’injecter les 4 milliards de dollars qu’il introduit quotidiennement dans l’économie, car ce serait terminé. « Quand vous n’avez plus d’essence dans un moteur, il ne tourne plus ».



http://www.express.be/business/fr/economy/la-politique-du-japon-est-suicidaire-et-nous-assistons-a-la-mort-en-direct-du-japon.htm

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article