Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'affaire Snowden semble avoir plongé l'administration américaine dans une crise existentielle.


 

L'administration Obama travaille sur la mise en œuvre d'un programme d'espionnage qui obligera 5 millions de fonctionnaires fédéraux à se surveiller mutuellement, dans le but de dénoncer au gouvernement tout comportement ou changement d’attitude « suspects ». Les techniques d’analyse du comportement qui sont employées, n’ont pas démontré scientifiquement leur efficacité.

Ce Programme, appelé « Insider threat Program », implique les millions de fonctionnaires fédéraux et les contractants qui doivent rapporter tout « comportement ou personne à haut risque ». Ceux qui refusent de s’y soumettre s’exposent à des amendes et des poursuites.

Le président américain Barack Obama a ordonné la mise en œuvre du programme en Octobre 2011, lorsqu’il est apparu que Bradley Manning, un Analyste du renseignement qui officiait pour une brigade en Irak, avait transmis des centaines de milliers de documents classés secrets au site Wikileaks qui les avait révélés au grand public. Tous les ministères et organismes fédéraux - y compris ceux qui n'ont rien à voir avec la sécurité nationale, comme le ministère de l'Éducation et le Peace Corps - sont soumis à ce programme.

Ce programme, sur lequel les médias traditionnels sont restés très discrets, permet de déclencher une enquête de sécurité lorsque les fonctionnaires montrent des « indicateurs de comportement posant une menace interne ».

Les fonctionnaires et les entrepreneurs sont incité à épier le mode de vie, l'attitude et le comportement de leurs collègues, et d’accorder une attention particulière aux détails singuliers de l’existence, tels que difficultés financières, problèmes conjugaux, déplacements ou tendance à faire des heures supplémentaires inhabituels, et à les signaler, pour permettre aux agents de stopper une éventuelle violation du secret avant qu’elle ne soit commise. Les responsables de ce programme auront un accès régulier à toutes les données sur le personnel, la paie, les dossiers disciplinaires, ainsi que les dossiers de leurs contacts personnels, leurs données numériques, informatiques et financières.


http://www.express.be/joker/fr/world/les-fonctionnaires-americains-doivent-se-surveiller-les-uns-les-autres.htm

Tag(s) : #USA

Partager cet article