Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Nouvelle loi en Grèce: les opposants à l’UE risquent désormais deux ans de prison !

Publié par Brujitafr sur 31 Octobre 2013, 06:17am

Catégories : #EUROPE

Une telle info que j’ai dû la vérifier par moi-même pour être sur qu’il ne s’agissait pas d’une simple intox ! Donc maintenant, le fascisme européen n’est vraiment plus un mythe en Grèce, tout opposant à la politique européenne, les dissidents, les activistes, et les autres, risquent de finir en prison pour leurs opinions !

Pour cela, il faut « remercier » le Pasok et le parti Nouvelle Démocratie, peut-être certains comprendrons mieux pourquoi les partisans de Aube Dorée ont fini en prison, ce fut juste une question de domination et de mise en place de cette loi.

europa.jpg

Réintroduction de la peine de mort en Europe, devinez qui y aura droit

Réintroduction de la peine de mort en europe, devinez qui y aura droit


Un triste sort attend désormais les citoyens grecs qui ne sont pas d’accord avec les structures, les institutions, les représentants, les mesures ou les instruments de l’Union européenne.

Depuis le jeudi 24 Octobre, le Code pénal hellène a introduit l’article 458, qui est une mesure relative à la « violation du droit communautaire », dans lequel il est prévu un emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux ans pour les citoyens qui agissent contre les structures européennes, mais aussi, pour ceux qui protestent ou expriment un désaccord comme l’opposition aux sanctions. Deux ans de prisons aussi pour ceux qui vont à l’encontre des gouvernements et des représentants de l’UE.

Vous l‘aurez compris, toute personne qui entrave la politique de l’UE risque la prison !

Après les 2 millions d’euros dépensés par le Parlement européen pour bloquer les blogs, sites web et autres affiches eurosceptiques, aujourd’hui, en Grèce, pour pouvoir s’exprimer librement, il faut ne pas avoir peur de passer derrière les barreaux.

La liberté d’expression est donc morte, et avec… la démocratie, puisque avec cet article, c’est l’ensemble des grecs qui est visé, et pas seulement les opposants politiques.

C’est confirmé, l’UE est une dictature…

Aux citoyens des autres pays d’Europe, préparez-vous, parce que l’Union Européenne n’existe pas pour vous, elle vous combat, dans un unique but financier.

Info Wikistrike, source originelle Prin.gr Merci à Derdesders pour l’info.

via Les Moutons Enragés

Commenter cet article

dot 31/10/2013 10:23


Pas mieux en France ou l'on vous arrete pour port de T-shirt anti-mariage gay ( 2 mois de prison ferme si vous vous etes opposé à votre arrestation ) ou si vous criez "dictateur" lors du passage
du dictateur dans un défilé. Si vous arrachez le sac d'une fille dans la rue et la blessez de plusieurs coups de couteau c'est 6 mois de prison.


L'injure de conne et de salope envers une député de droite c'est de l'humour bobo mais celle de guenon c'est un délit. Critiquer un banquier c'est la limite car on atteint vite le point godwin.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<