Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y. Noah devrait pousser la chansonnette lors du premier grand meeting de François Hollande, dimanche, au Parc des Expositions du Bourget, en Seine-Saint-Denis.

A défaut d’un programme clair, il aura au moins ça à présenter à ses fervents partisans, mais vous avouerez que c’est quand même fort de café, d’inviter un Monsieur qui s’est d’abord exilé fiscalement en Suisse avant de résider aux États-Unis et qui par dessus le marché, prône la légalisation du dopage et du cannabis.

Un bien bel exemple pour la jeunesse…

F. Hollande qui devrait dans son programme demander la suppression des Paradis Fiscaux, trouve donc une belle occasion de mettre ses idées en accord avec ses actes, en demandant ouvertement à Y. Noah de montrer l’exemple…

Allez bonne bourre et tirez pas trop sur la tige si vous vous rendez au concert…

Yannick Noah, qui contestait un redressement fiscal, débouté par le Conseil constitutionnel

Le chanteur et ex-champion de tennis Yannick Noah, qui était allé devant le Conseil constitutionnel pour contester un redressement fiscal d’environ un million d’euros décrété contre lui, a été débouté vendredi, a-t-on appris auprès du Conseil.

La décision des juges du Palais royal ne le désigne pas nommément, se contentant de parler de Yannick N.

Mais, lors de l’audience préalable à cette décision, la défense l’avait largement cité.

Le Conseil présidé par Jean-Louis Debré a rejeté une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par l’ex-tennisman contre une disposition de la loi de finances de décembre 1996 qui le privait, à ses yeux, d’un droit antérieur ouvert aux contribuables domiciliés hors de France.

Mais le Conseil a répondu que cette loi était conforme aux droits et libertés garantis par la constitution.

Le redressement, d’un total avoisinant un million d’euros, portait sur des revenus 1994-1995 de Yannick Noah, à l’époque domicilié en Suisse.

Yannick Noah habite aujourd’hui à New York parce qu’il trouve que vivre en France est un enfer et que pour défendre ses idéaux de justice sociale et d’égalité, il est quand même logique de vivre aux États-Unis, histoire de savoir enfin de quoi en parle. Il y vit en famille aux côtés de sa troisième épouse, les deux premières, d’anciens top models, ayant eu tendance à se faner avant la date de péremption indiquée en boîte.

source: jackturfhotmailfr

Tag(s) : #Présidentielles 2012

Partager cet article