Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parmi les 16 ministres choisi par Mr Bilderberg-Monti aujoud'hui, nous retrouvons des personnes largement influencées par les États-Unis. Le plus intéressant est qu'il a décidé d'offrir à ses amis banquiers des postes clés au sommet de l’État. Les pions continuent à se mettre en place en Europe afin de faire tomber les démocraties. Affaire à suivre...


Ministre des Affaires Etrangères, Giulio Terzi di Sant’Agata, consul général d'Italie à New-York et surtout, représentant de la NIAF (Fondation nationale italo-américaine) visant àentretenir une étroite collaboration avec le Congrès américain et la Maison-Blanche dans le but d'obtenir des subventions de bourses d'étude destinées aux italo-américains (une institution qui sent bon la corruption...). Il a d'ailleurs été personnellement remercié de son amitié par Obama lors de la 10ème commémoration des attentats du 11 septembre.



Ministre du Sport et du Tourisme (un super poste !) , Piero Gnudi :Conseiller et administrateur de Unicredit et membre du comité éxécutif de l'Aspen Institute (organisation à but non-lucratif) dont le siège se trouve à Washington D.C. Lisez bien ceci, cette organisation "vise à encourager les dirigeants auto-proclamés éclairés ("illuminati" en italien),des idées et des valeurs intemporelles et le dialogue sur les questions contemporaines". Et devinez qui finance en partie cette joyeuse association d'"illuminati" ?... => le Rockefeller Brothers Fund dont le fondateur fait partie du comité de direction du groupe Bilderberg ! Les conspirationnistes vont s'en donner à cœur joie...






Ministre des Relations avec le Parlement: Piero Giarda, a reçu un enseignement économique à l'université Princeton et de Harvard (USA) et il devint membre du comité de direction du groupe Banco Popolare quelques années plus tard.











Ministre du Développement Économique , des Infrastructures et des Transports, Corrado Passera. Il a obtenu un Master en Administration Business à l'Ecole Wharton en Philadelphie (USA). C'est avant tout un banquier italien qui a servi dans différents secteurs de l'industrie et de la finance : Banco Ambrosiano Veneto, la Poste italienne et Banca Intesa où il fut administrateur délégué. Il est conseiller économique auprès d'une des plus grandes banques européennes : Intesa SanPaolo.





 
Ministre du Travail et des Politiques Sociales, Elsa Fornero qui a étudié à la Faculté économique de Turin et devint vice-présidente du conseil de surveillance de la banque Intesa SanPaolo et membre de la commission d'experts auprès de la Banque Mondiale. Avec ce type d'expérience, les italiens vont découvrir une nouvelle facette économique du "social"...




Avec ce genre d'équipe, les italiens vont faire connaissance avec le mot "austérité" et "asservissement" dans un délai court car il va falloir trouver 9 milliards d'euros dès la semaine prochaine...

Forza Italia !
Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article