Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© Flickr.com/Truthout.org/cc-by-sa 3.0

 

Le problème nucléaire iranien doit être réglé par la voie de négociations, a annoncé mardi le ministère russe des Affaires étrangères, soulignant que Moscou est prêt à favoriser ce processus.

"Nous réaffirmons que les problèmes liés au programme nucléaire de l'Iran doivent être réglés par la voie de négociations, à l'aide d'un dialogue fondé sur le respect mutuel", lit-on dans le communiqué. "Nous sommes prêts à contribuer à ce processus, y compris dans le cadre du plan proposé par la Russie en vue de rétablir la confiance envers le programme nucléaire iranien", indique le document.

Le communiqué souligne que Moscou invite ses partenaires au sein du groupe des médiateurs sur le dossier nucléaire iranien (Russie, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Allemagne) à "s'abstenir de démarches imprudentes et irréfléchies" susceptibles d'entraver la reprise du dialogue entre les Six et l'Iran.

La Russie invite également Téhéran à poursuivre la coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) afin "clarifier les questions nucléaires qui restent en suspens".

L'AIEA a officiellement annoncé lundi que l'usine de Fordo avait entamé la production d'uranium enrichi à 20%. Selon les autorités iraniennes, ce site est destiné à fournir de l'uranium pour alimenter en combustible le réacteur de recherche de Téhéran. Ce dernier est utilisé pour la production de radio-isotopes à des fins médicales.

 

RIA Novosti

Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article