Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'agence officielle russe chargée d'expertiser des échantillons prélevés sur la dépouille de Yasser Arafat a semé le doute mardi sur l'hypothèse d'un empoisonnement, son directeur excluant la présence de polonium 210, avant que l'agence ne démente toute communication.

Israël admet une intervention dans l’assassinat de Yaser Arafat

 

La commission d' palestinienne sur la de Yasser Arafat met en cause Israël dans l'assassinat du dirigeant historique palestinien. «Israël est le premier suspect, le principal et l'unique suspect dans l'affaire de l'assassinat de Yasser Arafat», a affirmé Tawfiq Tiraoui, de la commission, ce vendredi, lors d'une conférence de presse à Ramallah en Cisjordanie, précisant que la commission se fondait notamment sur les conclusions des rapports médicaux suisse et russe.

Arafat tout de même Empoisonné au polonium ?

Arafat tout de même empoisonné au polonium ?


Ces rapports à partir d'échantillons biologiques prélevés le 27 novembre 2012 sur sa dépouille permettent d'établir que «Yasser Arafat n'est mort ni de vieillesse, ni de maladie, mais par empoisonnement», a indiqué le Dr Abdallah al-Bachir, chef de l'équipe médicale de la commission d'enquête.



En revanche, le rapport français sur les mêmes échantillons n'a pas été communiqué à la commission palestinienne, qui a demandé à Paris d'accélérer la procédure. «La France connaît toute la vérité et les détails sur le martyre de Yasser Arafat», a insisté Tawfiq Tiraoui.

Le ministre palestinien de la Justice Ali Mhanna a d'ailleurs réclamé vendredi à la France de transmette son rapport sur les échantillons biologiques de Yasser Arafat. «Nous n'avons reçu aucune réponse jusqu'à présent de la partie française. Nous avons envoyé une nouvelle lettre aux Français demandant d'accélérer l'envoi des résultats et nous attendons toujours», a déclaré M. Mhanna lors d'une d'une conférence de presse à Ramallah en Cisjordanie

Les raisons de la mort du dirigeant historique palestinien le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire français n'ont pas été élucidées, et nombre de Palestiniens soupçonnent Israël, qui a toujours nié, de l'avoir empoisonné.

Quant à l'OLP, l'organisation a réclamé la mise en place d'une une commission internationale pour enquêter sur la mort de son ancien leader.

Vers une commission d'enquête internationale sur le meurtre d'Arafat ?

 

 

Source


Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article