Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Modern Agriculture

Monsanto face à devoir rembourser 7,5 milliards à des agriculteurs

Natural Society, Anthony Gucciardi, 20 juin 2012

 

      Monsanto pourrait bientôt être obligé de rembourser pas moins de 7,5 milliards de dollars à des agriculteurs qui disent que la compagnie géante s’est appropriée leur revenu légitimement gagné, et a imposé un désastre financier à leurs petites entreprises. Tout a commencé par une action en justice monumentale, initiée par plus de 5 millions d'agriculteurs contre Monsanto, dans le but de récupérer les pertes financières causées par l’impôt incroyable sur les semences [*] qui a mis de nombreuses familles en faillite.
[* Ndt : Un truc inouï qui inciterait les gens à graisser la guillotine s’ils ne regardaient pas la télévision en bafrant des saloperies chimiques : Les fermiers doivent payer des taxes sur les graines récoltées dans leurs champs qu’ils replantent. Morale : Si Fermier travaille à l’ancienne, comment fait Empoisonneur pour vendre ses OGM et soudoyer Politicard Véreux ?]

 

      En avril, un tribunal brésilien a statué que Monsanto devait rembourser intégralement des sommes exorbitantes à des agriculteurs. Il a ordonné à la compagnie de restituer toutes les taxes collectées depuis 2004, soit deux milliards de dollars au minimum. Monsanto a ensuite fait appel de la décision, et l'affaire est désormais suspendue jusqu'à ce que la Cour de justice locale de Rio Grande do Sul ouvre une nouvelle audience.

 

      Quoi qu’il en soit, la Cour suprême du Brésil a déclaré dernièrement que toute décision prise dans une affaire judiciaire locale devrait s'appliquer à l'échelle nationale. Conclusion ? Monsanto est à présent devant des charges encore plus lourdes, du fait de l’application juridique élargie au niveau national. Les sommes totalisent ou dépassent à présent les 7,5 milliards de dollars.

      « Les sommes impliquées pourraient totaliser 15 milliards de reais (7,5 milliards de dollars) », a indiqué la Cour supérieure de Justice sur son site Ouaib.

      Les poursuites et les chefs d’inculpation continuent de s'abattre sur Monsanto, égratignant profondément les bases financières du monstre de l’agriculture. Monsanto a été considéré coupable d'empoisonnement chimique en France, après que son produit désherbant ait entraîné des problèmes neurologiques, et la compagnie a même lâché 93 millions aux victimes de la dioxine délétère. Comme Monsanto continue à être éreinté par des poursuites judiciaires, dont bon nombre sont le fait de la multitude de paysans et gens affectés, la prise de conscience des véritables agissements de la compagnie se propage dans le grand public.

 

      C'est cette même compagnie qui a été prise en train d’exploiter ce qui a été qualifié de réseau esclavagiste, dans lequel les travailleurs étaient forcés de cultiver 14 heures ou plus par jour les champs et n'étaient pas autorisés à partir. Les crimes de Monsanto sortent lentement au grand jour, et le public exige d’agir.



Découvrez-en plus :

Original : naturalsociety.com/monsanto-faced-paying-7-5-billion-back-farmers/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article