Toulouse (LVO) : « Martine a été entendue par la police, elle a décrit le tueur. Selon elle, il portait une marque , un tatouage sous un oeil... ». Mais voila, la description du véritable tueur, selon les témoignages, ne colle pas avec celle de Mohamed Merah qui n'avait pas de tatouage.

Tous le monde a oublié ce détail important, tellement la propagande de diabolisation et de culpabilisation a été forte de la part des médias aux ordres. La population française à, encore une fois, été soumise à manipulation sous pression psychologique de la part du pouvoir soit disant « démocratique ».

Que s'est-il passé ?

Voici une réponse possible :

« En France, des juifs et des musulmans ont été assassinés par « un même tueur ». Dans la douleur, les liens entre les deux « communautés » se sont renforcés d'une manière inhabituelle et cela ne plait certainement pas aux stratèges hypocrites Nazis qui ont d'autre plans pour ces croyants qui ont toujours vécus en paix avant que les nazis européens ne les prenne comme bouc-émissaires.

Pour ces détraqués de nazis, si les musulmans et les juifs s'unissent, ils ne pourront pas les faire s'entretuer comme prévu pour « le grand clash » programmé. Alors, comme à l'époque de Khaled Kelkal à Lyon, on ressort « le dossier » d'un jeune d'un quartier toulousain, on le présente dans les médias comme « le tueur » tout en précisant, en boucle, qu'il est d'origine Algérienne et qu'il se revendique musulman et pourquoi pas « moujahid », qu'il aurait voyagé au Pakistan ou il aurait été arrêté avant d'être expulsé vers la France, il aurait été soit disant « endoctriné » (sic), et on lui fait porter la responsabilité des crimes.

On raconte ensuite qu'on a retrouvé des traces d'explosives, des armes, dont l'arme du crime qu'il aurait jeté par la fenêtre pour bien montrer que c'est lui le tueur (sic) ?! Lorsqu'il demande a parler aux médias, certainement pour dire que ce dont on l'accuse est un mensonge fabriqué par ceux qui l'accusent, on lui refuse et on fait croire au publique, sous pression médiatique, qu' »on fait tout pour le capturer vivant« . Le bâtiment ou il réside est vidé de tous ses habitants, le soit disant meurtrier est donc seul, isolé, sans aucun otage, sans téléphone, sans Tv ni radio puisqu'on a bien pris soin de couper l'électricité dans tout le quartier. Nous avons les moyens de l'endormir pour le capturer sans danger, mais on ne le fait pas car il serait plus utile mort que vivant, étant donné que le publique pourrait rapidement découvrir qu'il est innocent. Auquel cas, le programme de répression programmée contre la population tomberait à l'eau, surtout que les « Sages » doivent voter dans les prochaines heures, un projet de fichier central biométrique .»
Il y a bien trop de questions posées qui n'ont pas de réponses, pour le moment. On nous annonce qu'il a été tué en tentant de s'échapper par une fenêtre, ensuite on nous dit qu'il aurait résisté à l'assaut du RAID et qu'il aurait été tué d'une balle en pleine tête etc... , mais le problème est que toutes ces affirmations, depuis le début, ont été données sans aucune preuve. Ni enregistrement des conversations, ni photo du corps, ni filme, rien d'autre que des mots, du vent...

La vérité, nous la connaitrons dans les prochaines semaines ou les prochains mois, mais en attendant, tous les citoyens français, croyants ou non, bouddhistes, chrétiens, musulmans et juifs sont appelés à tout mettre en œuvre pour que le ou les véritable(s) coupable(s) soi(en)t poursuivi(s) ainsi que ceux qui cherchent à les couvrir, peu importe leur rang dans la société, homme politique ou non, car des enfants innocents, des parents et des militaires ont été assassinés de sang froid et le(s) coupable(s) cour(ent) toujours...

Un observateur à dit :
« Dites-leur que ceux qui sont sensé nous protéger et nous servir, ce sont certainement eux les vrais coupables et oppresseurs. Il semblerait que les enfants des Nazis aient repris le flambeau de leurs ancêtres. Réagissons ensemble pour nous opposer avec fermeté à leurs machinations visant à l'utilisation de nos vies et de celles de nos enfants innocents, sacrifiés pour servir la plus sale campagne électorale de l'histoire de la 5ème république. »
Merci de regarder cette vidéo et de vous faire votre propre opinion, loin des mensonges médiatiques.

A la mémoire des victimes innocentes.