Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mise en garde contre un aventurisme visant les sites nucléaires pakistanais

   










IRIB- En réaction aux rapports publiés par la presse américaine, le Pakistan a annoncé qu'il protège bien ses sites nucléaires et qu’il n'existe aucun accès des Taliban à ses sites.

Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a rejeté dimanche le rapport du magazine américain "Atlantic", concernant l'insécurité de l'arsenal atomique du Pakistan et a estimé que ce rapport a des intentions politiques et cherche à détourner l'opinion publique. Le porte-parole de la diplomatie pakistanaise Mohammad Sadeq, avait auparavant déclaré, en réaction de John Bolton, ancien représentant américain auprès de l'ONU concernant l'insécurité des sites nucléaires du Pakistan, que ces sites étaient bien protégés et les Taliban n'avaient aucun accès à ces sites. Le général Mirza Aslam Beg, ancien chef d'état major de l'armée pakistanaise a qualifié d'erronés et de sans fondement pour sa part hier, dans une interview avec le journal pakistanais, "Nation", les rapports des magazines américains, "Atlantic" et " National" au sujet des déplacements des équipements nucléaires pakistanais avant d'ajouter que certains groupes américains diffusent des fausses informations. Jeffrey Goldberg correspondant national d'Atlantic et Marc Ambinder correspondant du journal National à la Maison Blanche ont écrit que les éléments des Talibans et d'Al-Qaïda cherchent à avoir l'accès aux armes et aux matières nucléaires pakistanais. Ces deux magazines avait écrit auparavant que le Pakistan détient de plus de 100 armes nucléaires, qui sont stockées dans des différentes régions. Certains estiment que l'une des ces régions est la ville d'Abbottabad dans le nord du Pakistan et le lieu où s'était caché Oussama Ben Laden. Après le meurtre de ce dernier par un commando américain, les autorités d'Islamabad ont annoncé que les sites nucléaires de ce pays étaient bien protégés et aucune puissance dans le monde ne pouvait les endommager, et l'aventurisme contre ces sites avait des conséquences graves. Les autorités du Pentagone ont déclaré que leur principale préoccupation est le fait que lors des déplacements des armes nucléaires sans des mesures de sécurité appropriées, les Taliban puissent réaliser leur rêve de longue date qu'est l'accès à de telles armes.

source: irib.ir

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article