Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog





La défense du Dr Conrad Murray, jugé à Los Angeles pour la mort de Michael Jackson, a abattu sa dernière carte vendredi avec le témoignage d'un expert anesthésiste. Celui-ci a affirmé que le chanteur s'était auto-injecté une dose de propofol, le puissant sédatif à l'origine du décès.

 

Témoin-clé des avocats du Dr Murray, poursuivi pour homicide involontaire, le Dr Paul White a exposé les conclusions sur lesquelles la défense a bâti tout son argumentaire. Spécialiste mondialement reconnu du propofol, il a réfuté une à une les conclusions du Dr Steven Shafer, qui avait témoigné la semaine dernière pour le camp adverse.

 

Pour établir leur théorie sur la mort de Michael Jackson, décédé le 25 juin 2009 d'une "grave intoxication" au propofol, qu'il utilisait comme somnifère, les deux hommes se sont basés sur leur interprétation des résultats des analyses toxicologiques, réalisées sur "le roi de la pop" après sa mort.

Auto-injection

Pour le Dr White, le scénario du Dr Shafer d'une injection de 100 mg de propofol est "incompatible" avec les niveaux d'anesthésiant retrouvés dans l'urine du chanteur. Il pense plutôt que ce dernier "s'est auto-injecté, avant midi, une dose supplémentaire de 25 mg", en l'absence de son médecin.

 

L'expert a ainsi réfuté la thèse du Dr Shafer assurant que les niveaux de propofol trouvés dans le sang du chanteur ne pouvaient s'expliquer que par une injection continue de l'anesthésiant en intraveineuse.

 

Le Dr White est aussi en désaccord avec le Dr Shafer sur la prise de Lorazepam, un autre sédatif, qui a contribué au décès de Michael Jackson.

 

Selon lui, le chanteur a avalé huit comprimés du sédatif peu de temps avant sa mort. Le Dr Shafer avait écarté cette hypothèse, assurant que les traces de Lorazepam trouvées dans l'estomac étaient trop faibles. Il penchait plutôt pour une injection en intraveineuse, réalisée par le Dr Murray.

 

En cas de condamnation, le Dr Murray risque jusqu'à quatre ans de prison.



source: ats / 29.10.2011

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article