Voilà encore un dénouement qui ne surprendra pas outre mesure les membres du Mouvement pour la Vérité :

Après 30 heures de siège où tous les médias retransmettaient en direct live depuis l'immeuble du tueur de Toulouse, l'assaut a enfin été donné et... Merah a été retrouvé mort, au pied de l'immeuble, après une nouvelle fusillade.

La droite extrême, l'extrême-droite, les forces sionistes et les islamophobes de droite comme de gauche tout comme les relais pro-NWO (ce qui finit par rassembler beaucoup de monde) se réjouiront sans doute de cette nouvelle, car l'individu visiblement dérangé n'a-t'il pas finalement mérité et obtenu ce qu'il méritait ?

Vu sous cet angle-là, aucun doute : sa fin tragique, en martyr, ne fera verser de larmes à personne.

Mais par contre avec cette mort du tueur et l'impossibilité désormais de remonter convenablement son bien étrange parcours, de connaitre ses motivations et ses réseaux (la théorie du « Loup solitaire » avancée par les relais néo-mondialistes ne tient bien évidemment pas la route une seule seconde), le Mouvement pour la Vérité ne peut que se retrouver conforté dans ses interrogations initiales et ses nombreux questionnements face à toute cette affaire !!

Des questions à la pelle...

Car la survenue de ce type d'affaire « à l'américaine » était très redouté en France par le Mouvement pour la Vérité, qui a suivi la manière dont les services secrets ont été totalement remodelés sous la nouvelle DCRI par Sarko l'Américain depuis le départ de Jacques Chirac, qui avait su préserver « notre » pays de ce genre d' « attentats islamistes »...

Selon nos informations, une guerre sans merci s'est livrée au sein des services secrets de la zone France, une guerre qui continue encore aujourd'hui même, avec par exemple des nominations de personnes sans réelle connaissance du terrain mais proches de l'Elysée et de ses relais, avec des nominations parfois « bizarres » et surprenantes.

De même, le groupe d'intervention du RAID, réputé comme plutôt (très) proche de l'Elysée sarkozyste, a été utilisé plutôt que le GIGN, qui pourtant avait fait ses preuves par le passé dans ce type d'opérations, notamment dans les années 80.

Résultat de tout cela : Enormément de questions se posent sur toute cette affaire, sur la trajectoire du Merah, qui a pu naviguer en toute quiétude en Afghanistan et au Pakistan, être mis en prison pour avoir posé des bombes, avoir aussi été arrêté par la CIA et remis gentiment dans un avion pour la France...

Et tout cela visiblement au vu et au su des fameux nouveaux services de renseignement français, qui prétextant sans rire que Merah était allé en Afghanistan (où la CIA a créé Al Qaïda) et à la frontière avec le Pakistan (où tous les apprentis terroristes sont reçus pour une formation express, malgré la présence depuis plus de 10 ans des troupes étasuniennes et de l'Otan) pour « faire du tourisme », n'ont rien vu venir !!!

Laissant aller et venir l'individu et opérer à 3 reprises sans être inquiété.

Fiasco complet... ou réussite totale ?

Tout dans cette affaire est inconcevable : du début à la fin, rien ne tient debout sur ce qui peut malgré tout apparaitre à une partie de l'opinion publique manipulée, et pour les élites néo-mondialistes, comme une affaire rondement menée et un succès total.

Mais pour tous ceux qui connaissent un peu le dessous des cartes, cette affaire apparait surtout comme une preuve supplémentaire que décidément, quelque chose ne tourne plus rond sur cette terre, et que la France, comme prévu et comme redouté, se retrouve en première ligne dans cette idéologie de plus en plus glaçante de Nouvel Ordre Mondial.

Après plusieurs jours de psychose écarlate et plus de 30 heures de spectacle médiatico-sécuritaire sur le siège du tueur, permettant de faire monter la pression à son maximum en cette période électorale et de préparation des opinions publiques mondiales aux prochaines guerres contre Magog au Proche-Orient, le tueur fou a finalement été tué, en tout cas il a été retrouvé mort « comme prévu.

Malgré la facilité qu'il y avait techniquement de lancer des gaz paralysants ou soporifiques dès les premières heures du siège dans l'appartement du forcené, qui rappelons-le, ne détenait aucun otage !!!

Décidément, les techniques de la police d'élite de la zone France sont à revoir...

Bien évidemment, le Mouvement pour la Vérité suivra avec attention les développements de cette affaire, et ne manquera pas de revenir dans les prochains jours et les prochains mois avec des éléments factuels sur les contradictions nombreuses et les invraisemblances multiples de la version officielle de ce mini-11 Septembre.

Le Mouvement pour la Vérité suivra les conséquences tant politiciennes, sécuritaires que néo-mondialistes de ce fiasco si réussi !

Car au-délà de tous ces morts, de ces martyrs, finalement les plans néo-mondialistes ont gagné plusieurs pourcents dans l'opinion publique de la zone France, l'une des plus rétives parmi les populations occidentales...

Dans cette optique là, le tueur et ses Maitres de l'ombre ont atteint leurs objectifs funestes, et au-delà de toutes sortes de considérations, c'est bien cela le plus inquiétant et le plus déplorable.

EDIT :

Aux dernières infos en notre possession, le tueur Merah ne se serait pas suicidé comme les premières interventions officielles le laissaient à penser : il aurait bel et bien été tué par balles par les tireurs d'élite du RAID, d'une balle dans la tête. Ce qui est logique et était attendu par les observateurs indépendants, bien entendu.

A noter aussi que des mesures anti-internet seront prises prochainement, ainsi que d'autres mesures sécuritaires : une sorte de mini-Patriot-Act en quelque sorte...