Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, a présidé un séminaire gouvernemental sur la compétitivité, mardi 6 novembre à Matignon.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, a présidé un séminaire gouvernemental sur la compétitivité, mardi 6 novembre à Matignon.

(ERIC FEFERBERG / AFP)

Un crédit d'impôt de 20 milliards d'euros pour les entreprises, une hausse modérée de la TVA et 10 milliards d'euros d'économies sur les budgets 2014 et 2015. Voilà ce qui est ressorti, mardi 6 novembre, du séminaire gouvernemental réuni à Matignon au lendemain de la remise du rapport Gallois sur la compétitivité à Jean-Marc Ayrault.

Dans le détail, les trois taux de TVA vont être révisés à partir du 1er janvier 2014. Le taux de TVA normal (19,6%) passera à 20%. Le taux réduit sur les produits de première nécessité (5,5%) sera revu à la baisse à 5%. Enfin, le taux intermédiaire, qui touche notamment la restauration, passera de 7% à 10%. Une nouvelle fiscalité écologique sera mise en place à compter de 2016, a également indiqué Matignon.

Le rapport de Louis Gallois préconisait quant à lui une baisse de charges de 30 milliards d'euros pour les entreprises.

 

20 milliards d'euros de crédit d'impôt pour les entreprises

Cela équivaut à une baisse de 6% du coût du travail. Cette baisse de cotisation pour les entreprises sera mise en place sur les salaires de 1 Smic à 2,5 Smic. Selon Jean-Marc Ayrault l'effet sera immédiat dès 2013 pour les entreprises.


Le rapport de Louis Gallois préconisait quant à lui une baisse de charges de 30 milliards d'euros pour les entreprises.

10 milliards d'euros d'économie sur les dépenses publiques 


Le gouvernement a confirmé une réduction supplémentaire des dépenses publiques en 2013 et 2014, d'un montant de 10 milliards d'euros. Il concernera le budget 2014 de l'Etat et des collectivités. "Cela ne représente que 1% de la dépense publique totale et 0,5% de la richesse nationale", a fait valoir Jean-Marc Ayraut.

10 milliards d'euros de recettes avec une restructuration de la TVA et une fiscalité écologique

Une restructuration de la TVA : Dans le détail, les trois taux de TVA vont être révisés à partir du 1er janvier 2014. Le taux de TVA normal (19,6%) passera à 20%. Le taux réduit sur les produits de première nécessité (5,5%) sera revu à la baisse à 5%. Enfin, le taux intermédiaire, qui touche notamment la restauration, passera de 7% à 10%.

Une nouvelle fiscalité écologique : elle sera mise en place à compter de 2016, a également indiqué Matignon.

 

 

Francetv info

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article