Traduire ce site:

Nous contacter :

Recherche

Abonnez-vous aux Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Visiteurs


sonneries

         

     

 

Recommander

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Ebuzzing - Top des blogs - Société

Referencement

 

Placenta praevia : quand faut-il s'inquiéter ?

Un article de chercheurs en neurosciences de l'Université de Buffalo (Etats-Unis) qui sera publié le 30 mars prochain dans le journal Ecology of Food and Nutrition suggère que l'ingestion des composants du placenta humain pourrait offrir des bénéfices non négligeables aux jeunes mères, notamment. Explications.

C’est au spécialiste Mark Kristal, professeur de psychologie et de neurosciences à l’Université de Buffalo et directeur des programmes d’études supérieures en neurosciences comportementales que revient la paternité de cette thèse particulière. Son article « Placentophagie chez les mammifères humains et non humains : causes et conséquences » sera publié dans le numéro du 30 mars prochain du journal Ecology of Food and Nutrition. Au programme : l'impact positif que pourrait avoir l'ingestion du placenta par les futures mères. Premiers bénéfices notables, certains composants du placenta infléchiraient la dépression post-partum et renforcerait la relation mère-enfant.

A l’aide des professeurs en psychologie Jean M. DiPirro et Alexis C. Thompson du Buffalo State College, Mark Kristal fait remarquer que la placentaphagie, c'est-à-dire l’ingestion du placenta, ainsi que l’ingestion de liquide amniotique par des mères mammifères non-humaines augmenterait l’interaction mère-enfant et rendrait les femelles moins sensibles à la douleur lors de l’accouchement. En effet, l’ingestion du placenta boosterait la synthèse d’opiacés, substance sécrétée dans le système nerveux central et dont les effets analgésiques agiraient à la manière de l’opium.

Mais les auteurs reconnaissent qu’il en va, a priori, différemment pour les accouchements humains. Selon Mark Kristal, il faudrait désormais réaliser une étude plus poussée sur les conséquences bénéfiques de l’ingestion du placenta durant la période post-partum pour que la théorie qu’il avance avec ses confrères soit vérifiée... Affaire à suivre donc !

Source : News medical

 

Elle mange son placenta !

 

Elle mange son placenta !



Pour en savoir plus : Manger son placenta : une solution à la dépression post-partum ? - Magicmaman.com

Maman d’un petit Xander, January Jones, alias Betty Draper dans la série à succès Mad Men, vient de dévoiler le secret de sa forme, au magazine américain People : elle a mangé son placenta. « J’ai une doula géniale, qui s’assure que je m’alimente bien, avec des vitamines, du thé, et des capsules de placenta », a ainsi révélé l’actrice. « Votre placenta est déshydraté et transformé en vitamines. J'ai d'abord été très réticente, mais en réalité, nous sommes les seuls mammifères à ne pas le faire », a-t-elle ajouté. Et January Jones semble plus que ravie : « Cela n’avait rien d’une décoction de sorcière ou quelque chose comme ça. Je le suggère à toutes les jeunes mamans. »
Pour rappel, la star a donné naissance à son fils en septembre 2011. Maman célibataire (on ne sait d’ailleurs toujours pas qui est le papa), elle avait repris le travail six semaines seulement après son accouchement. Tout avait été prévu alors pour que la jeune femme ne soit jamais loin de son enfant : « Le bébé et la nounou avaient leur propre pièce sur le plateau pour que je puisse l’allaiter toutes les deux heures. Si je sentais qu’il avait besoin de moi ou s’il avait besoin de manger, ou si j’avais besoin de lui parce que j’ai des problèmes pour me séparer de lui, j’allais le voir. J’ai eu beaucoup de chance de ne pas être séparée de lui. »

Source : Elle.fr

Par Brujitafr
Jeudi 29 mars 2012 4 29 /03 /Mars /2012 08:00

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Si la femme était faite pour manger son placenta, cela se ferait instinctivement depuis le bédut de l'humanité. De plus l'article précise que manger son placenta réduirait les douleurs de l'accouchement ... HEYE RÉVEILLEZ-VOUS ??? Le placenta sort quand l'accouchement est terminer alors comment le manger pour réduire les douleurs de l'accouchement. Absurde cette histoire !  Je crois que vous vous ^etes laissé prendre par un poisson d'avril !!!

Commentaire n°1 posté par sue le 30/03/2012 à 02h04

À lire aussi…

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés